RTBFPasser au contenu
Rechercher

Nations League - Foot

Une Italie complètement remaniée partage face à l’Allemagne

Lorenzo Pellegrini et Leon Goretzka
04 juin 2022 à 20:53 - mise à jour 04 juin 2022 à 20:53Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

L’Italie et l’Allemagne se sont neutralisées 1-1 à Bologne pour leur entrée en lice dans le Groupe 3 de la Ligue A de la Ligue des Nations samedi soir. S’ils ont mené au score et se sont fait rejoindre immédiatement, les Italiens prennent une belle bouffée d’air frais après la correction de mercredi face à l’Argentine (3-0) et la non-qualification au Mondial qatari.

Car la Squadra a livré une prestation encourageante trois jours après la débâcle de Wembley. Il faut dire qu’au coup d’envoi le sélectionneur Roberto Mancini avait pris le soin de changer 10 des 11 titulaires de mercredi, ne laissant que le seul Gianluigi Donnarumma dans son onze de base. L’Allemande a de son côté aligné un onze plutôt traditionnel avec Timo Werner comme attaquant de pointe.

C’est d’ailleurs la Mannschaft qui a pris le jeu à son compte en première période, sans pour autant inquiéter le portier italien. Les Italiens ont émergé au fil des minutes, portés par un Sandro Tonali et un Lorenzo Pellegrini très actifs.

La Nazionale s’est procuré la meilleure opportunité de la première période en frappant sur le poteau via son avant-centre Gianluca Scamacca (35e). Les Allemands ont réagi tout de suite et mis de côté les nombreux déchets techniques pour prendre d’assaut le rectangle italien, sans parvenir à marquer (38e).

Six débutants en un soir pour Mancini, l’inconnu Gnonto décisif

Loading...

La deuxième période s’est déroulée selon le même schéma avec une Mannschaft à la manœuvre et une Italie en quête d’opportunités en contre.

Ce sont finalement les Transalpins qui ont trouvé la voie du but en premier grâce à Lorenzo Pellegrini. Le capitaine de la Roma a surgi dans le petit rectangle pour reprendre un centre du méconnu Wilfried Gnonto (72e). Formé à l’Inter, cet attaquant d’origines ivoiriennes débutait sous les couleurs italiennes après une bonne saison du côté du FC Zürich (10 buts).

Le jeune attaquant de 18 ans – qui n’avait joué que pour les U19 italiens jusqu’à ce soir – est un des 6 joueurs débutants avec la Nazionale ce samedi soir (avec Frattesi, Cancellieri, Pobega, Di Marco et Ricci).

L’illusion et l’euphorie italienne n’auront finalement duré que très peu de temps. Joshua Kimmich a rétabli l’égalité une poignée de secondes plus tard (73e). L’équipe de Hansi Flick - qui a notamment lancé Musiala et Havertz dans la bagarre en 2e mi-temps - a continué à pousser dans le dernier quart d’heure mais a buté sur Donnarumma.

Au classement du groupe 3, la Hongrie – victorieuse contre l’Angleterre en fin d’après-midi – mène le bal avec trois points devant Italie (1 pt), Allemagne (1 pt) et Angleterre (0 pt).

Loading...

Articles recommandés pour vous