RTBFPasser au contenu
Rechercher

Une lentille électronique qui imite l'iris humain développée par l'UGent

Une lentille électronique qui imite l’iris humain développée par l’UGent

Le centre de recherche imec et l’université de Gand ont présenté vendredi un prototype de lentille de contact électronique, qui imite parfaitement l’iris humain. Cette technologie pourrait être une solution pour les personnes ayant un iris endommagé ou manquant.

Cette lentille de contact électronique est capable de simuler parfaitement les mouvements de la pupille. Grâce à une électronique ultra-fine, notamment un détecteur de clignement des yeux, par exemple, l’objectif peut contrôler la quantité de lumière incidente mais également améliorer la profondeur de champ, explique le professeur de recherche Andrés Vásquez Quintero (imec / UGent). "Nous avons ainsi démontré le potentiel d’une solution médicale pour les personnes atteintes de troubles oculaires de l’iris, lesquelles sont environ 20 millions dans le monde".


►►► À lire aussi : Neuralink, start-up d'Elon Musk, implante une puce dans le cerveau d'un cochon


L’objet consomme peu d’énergie et peut être chargé sans fil. Les résultats de recherche sur cette lentille sont présentés vendredi dans la revue Nature.

"Nous sommes convaincus que la lentille à iris artificiel a tout pour changer la donne en ophtalmologie", avance Luc Van den hove, CEO d’imec. Pour commercialiser ces lentilles de contact intelligentes, imec et l’UGent vont créer un nouveau spin-off : Azalea Vision.

Dans une phase ultérieure, la lentille doit encore être testée cliniquement et des examens supplémentaires doivent être effectués. "Si tout se passe bien, nous pourrions mettre la lentille sur le marché d’ici trois à quatre ans", selon Herbert De Smet, chercheur à l’Université de Gand et coauteur de l’article dans Nature.

Articles recommandés pour vous