RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Une mère porteuse se trouve-t-elle avec une annonce sur Facebook ?

19 mai 2022 à 09:20Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

Un couple qui n’arrive pas à avoir d’enfant depuis 12 ans lance un dernier appel à l’aide sur les réseaux sociaux pour trouver une mère porteuse. Après une longue série d’épreuves dans leur vie, Vanessa et Christophe n’ont plus qu’une seule chance d’avoir un enfant car il leur reste un embryon. Comme elle n’a pas la possibilité de porter cet enfant, il reste la solution d’une mère porteuse. La maman de Christophe a alors lancé un appel sur Facebook pour trouver cette femme qui accepterait de leur venir en aide. Dans les journaux de Sudinfo, Christophe explique que personne n’a encore offert son aide, mais qu’ils doivent aussi faire face aux critiques de ceux qui estiment que ces demandes n’ont rien à faire sur les réseaux sociaux.

Une mère porteuse, ça se trouve avec une annonce sur Facebook ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Je trouve ça déplacé"

Michel, un auditeur de Gand, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Avec les dérives qu’il y a actuellement sur les réseaux sociaux, je trouve ça déplacé. Il y a beaucoup de critiques. Il y a d’autres solutions, ils pourraient songer à l’adoption au lieu de chercher une mère porteuse."

© Tous droits réservés

"C’est leur dernière solution"

À Montigny-le-Tilleul, Béatrice n’est pas du même avis : "La critique est toujours facile. Je comprends ce couple et j’ai beaucoup d’empathie pour ces personnes car c’est leur dernière solution. Les réseaux sociaux peuvent toucher un grand nombre de personnes, alors pourquoi pas. Mais tout reste à faire. Il faut faire les choses convenablement."

Dusan Stankovic – Getty Images

"Cela peut être dangereux"

Le débat s’achève avec Françoise à Woluwe-Saint-Pierre : "Je comprends ce couple, mais je trouve ça très choquant de chercher une mère porteuse via Internet. On va finir par acheter tout et n’importe quoi en ligne. Ce n’est pas logique. Sur Facebook, on ne connaît pas les antécédents médicaux et en plus, la mère porteuse peut toujours se rétracter au dernier moment. Cela peut être dangereux."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Instagram et Facebook suppriment la commission prélevée aux créateurs jusqu’en 2024

Réseaux sociaux

Être enceinte en 2022, c’est vraiment un souci au travail ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous