Santé physique

Une nouvelle sonde 3D miniature pour mieux soigner le coeur des enfants

Une nouvelle sonde 3D miniature pour mieux soigner le cœur des enfants.

© Lionel BONAVENTURE

25 nov. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Une nouvelle sonde miniature permet de mieux soigner les enfants atteints de malformations cardiaques graves grâce à des échographies en trois dimensions réalisées au plus près du cœur du petit patient.

L'échographie tridimensionnelle permet de détecter les "lésions résiduelles"

Une nouvelle sonde 3D miniature pour mieux soigner le cœur des enfants.
Une nouvelle sonde 3D miniature pour mieux soigner le cœur des enfants. © Lionel BONAVENTURE

"On voit bien la qualité de la réparation" : au bloc opératoire, une fillette de dix mois subit une intervention à cœur ouvert et le docteur Khaled Hadeed ne cache pas sa satisfaction. La nouvelle sonde a permis à ce cardiologue du CHU de Toulouse, un des premiers hôpitaux au monde à l'utiliser, de connaître avec une grande précision le résultat de l'opération avant même qu'elle soit terminée.

Le chirurgien, Davide Calvaruso, vient de refaire la cloison séparant les parties gauche et droite du cœur, où deux perforations laissaient passer du sang. Il a également réparé les valves de cet organe vital.

Vers la fin de cette délicate intervention de plusieurs heures, les visages des soignants se tournent vers l'écran de contrôle de la sonde qui, depuis l’œsophage de la petite patiente, envoie les images des échographies du cœur en deux ou trois dimensions.

"Ici on regarde la valve qui a été réparée par le chirurgien avec les sutures qui ont été réalisées (...)", explique le Dr Hadeed devant les images en mouvement.

"La qualité de la réparation est plus facile à estimer qu'avec la 2D classique."

Cet examen permet notamment de savoir si d'éventuelles "lésions résiduelles" doivent encore faire l'objet d'une réparation immédiate, ajoute le Dr Calvaruso.

Cette version adaptée aux enfants était attendue depuis 10 ans

Ce matin-là, ce n'est heureusement pas le cas. Tout s'est bien passé pour la fillette. Plus d'une quinzaine d'enfants, y compris venant de l'étranger, ont déjà bénéficié de cette avancée médicale au CHU de Toulouse depuis septembre.

Jusque là, ce type de sonde en trois dimensions était réservée aux adultes : elle ne pouvait être utilisée que pour examiner des patients pesant au moins 35 kilos. Désormais, la sonde miniature permet de pratiquer l'examen même sur des enfants, à partir de cinq kilos. Et elle peut aussi servir en amont d'une opération.

Huit bébés sur 1.000 naissent avec des malformations cardiaques. "On l'attend depuis plus de dix ans parce que le tridimensionnel est un moyen de mieux préciser la malformation cardiaque de l'enfant", explique le cardiologue pédiatrique Philippe Acar.

La sonde est "prêtée" aux hôpitaux par General Electric

Une nouvelle sonde 3D miniature pour mieux soigner le cœur des enfants.
Une nouvelle sonde 3D miniature pour mieux soigner le cœur des enfants. © Lionel BONAVENTURE

Comme ses collègues, il souhaiterait que le CHU de Toulouse dispose de cette sonde en permanence. Pour l'instant, elle est prêtée par General Electric, qui la commercialise depuis deux mois, selon Carolina Bonilla, ingénieure biomédicale du groupe industriel américain, présente elle aussi au bloc.

Le CHU de Toulouse n'est pas en mesure dans l'immédiat de consacrer les dizaines de milliers d'euros nécessaires à l'achat de cette sonde, précise le professeur Acar.

En attendant, le "partenariat un peu bénévole" avec General Electric lui permet d'y avoir recours de temps en temps, explique-t-il, la sonde étant partagée avec d'autres hôpitaux français ou européens.

Ce système de prêt a ses inconvénients : ainsi ce matin-là, un retard du transporteur privé acheminant la sonde depuis Madrid a empêché de réaliser un examen préalable à l'opération. Arrivée en cours d'intervention, elle a toutefois pu être utilisée ensuite.

Avant elle, il n'existait pour les enfants que des sondes permettant des images en deux dimensions. Mais passer à la 3D n'a pas été simple : "Il est très difficile de miniaturiser les cristaux qui envoient les ultrasons" depuis la sonde pour réaliser l'échographie en trois dimensions, précise Carolina Bonilla. "Il faut beaucoup plus de cristaux pour la 3D. C'est beaucoup plus compliqué !"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous