RTBFPasser au contenu

Une organisation criminelle soupçonnée du blanchiment de 18 millions d'euros démantelée

Une organisation criminelle soupçonnée du blanchiment de 18 millions d'euros démantelée
29 sept. 2021 à 09:102 min
Par A.T. avec Belga

Six personnes soupçonnées d'appartenir à une organisation criminelle ont été interpellées mardi au cours de 19 perquisitions menées en Belgique, indique mercredi le parquet de Hal-Vilvorde dans un communiqué. L'organisation est suspectée d'avoir blanchi 18 millions d'euros en quatre ans au profit de quelque 150 personnes, entreprises et associations criminelles de divers pays européens, dont la Belgique, les Pays-Bas, la France, l'Allemagne et l'Espagne.

Fin 2019, le parquet de Halle-Vilvorde ouvre une enquête à la suite de plusieurs interceptions de convoyeurs de fonds à l'aéroport de Zaventem à partir de septembre 2019. Il s'agissait de Belges et d'Allemands d'origine turque, qui ont tenté de transporter de grandes quantités d'euros et de livres sterling de Zaventem à Istanbul. En vain, car la douane les a arrêtés et l'argent liquide a été confisqué à chaque fois pour suspicion de blanchiment d'argent.

Même modus operandi

Les douanes ont constaté que le modus operandi était toujours le même : de grandes quantités de livres sterling (environ 150.000) étaient emballées dans des sacs en toile et transportées via l'aéroport jusqu'à Istanbul par des passeurs de fonds turcs. Au total, sur une première période (septembre 2019 - janvier 2020), cinq personnes ont ainsi été interpellées au départ avec des fonds en espèces, pour un montant total de 785 615 livres.

Compte tenu de la similitude frappante entre ces différents faits, une enquête sur une éventuelle "organisation criminelle" a été ouverte. En juillet 2020, une autre personne a ensuite été arrêtée avec 150 000 livres sterling, cette fois emballés dans des sacs en plastique.

Les premiers résultats de l'enquête ont indiqué qu'il s'agissait probablement d'un convoyeur de fonds appartenant à une organisation de blanchiment d'argent opérant au niveau international, dirigée depuis Bruxelles et composée principalement de ressortissants belges d'origine turque.

Le parquet a donc demandé un juge d'instruction au début de l'année 2020. L'enquête intensive menée par la police judiciaire fédérale de Halle-Vilvoorde, en collaboration avec Europol et les forces de police de différents pays européens, a fourni des indications concrètes sur un circuit de blanchiment d'argent étendu et organisé.

18 millions d'euros et 150 clients

Cette organisation semble être structurée de manière professionnelle et est soupçonnée de fournir des services à des particuliers, des entreprises et des organisations criminelles de plusieurs pays européens, dont la Belgique, les Pays-Bas, la France, l'Allemagne et l'Espagne, afin de blanchir des fonds d'origine illicite. Ces fonds proviendraient, entre autres, du commerce illicite de drogues, de produits de contrefaçon et de tabac.

L'enquête a montré qu'entre janvier 2017 et juillet 2021, l'organisation a blanchi au moins 18 millions d'euros de cette manière, au profit d'environ 150 "clients".

Sur le même sujet

14 mai 2022 à 06:07
1 min
30 sept. 2021 à 14:58
4 min