Regions Bruxelles

Une peine de 40 mois pour une mule qui avait avalé 89 boulettes de cocaïne

© © Tous droits réservés

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné mercredi un quinquagénaire originaire de Curaçao à une peine de 40 mois de prison pour trafic de drogue.

L'homme a été interpellé en gare de Bruxelles-Midi avec 89 boulettes de cocaïne dans l'organisme, soit 1,2 kilo de drogue.

Le prévenu était arrivé à Bruxelles-Midi à bord du Thalys en provenance de la capitale française . L'enquête devait révéler que l'intéressé avait pris un vol à destination de Paris depuis la Guyane française.

Cette route est désormais fréquemment empruntée par les trafiquants de drogue. L'intéressé a dès lors fait l'objet d'une enquête approfondie. Il est alors rapidement apparu que l'homme avait ingéré 89 boulettes de cocaïne, le quinquagénaire reconnaissant qu'on lui avait promis une somme de 5.000 euros pour acheminer la drogue à Amsterdam.

L'intéressé n'en était d'ailleurs pas à son coup d'essai car une coupure de presse retrouvée dans son smartphone a révélé qu'il avait déjà été condamné pour des faits similaires en 2019. Le parquet avait dès lors requis une peine de 40 mois de prison, l'individu étant récidiviste.

La défense avait demandé, quant à elle, que la peine n'excède pas 36 mois, soit la durée souvent infligée aux trafiquants de drogue.

"Mon client souffre d'une grave dépendance à l'alcool et la drogue et n'a plus de revenus", avait argumenté la défense. "C'est pourquoi il était une proie facile pour les trafiquants." Des arguments balayés par le tribunal qui a donc condamné le prévenu à 40 mois de prison.

Sur le même sujet

Brésil : une tonne de cocaïne saisie dans de la litière pour chats

Monde

Articles recommandés pour vous