Une personne sur 10 souffre d'éco-anxiété, selon une étude de l'UCLouvain

© Getty Images

Par Belga

Une personne sur 10 est fortement impactée psychologiquement par l'urgence climatique et souffre d'éco-anxiété, montre lundi une étude menée dans huit pays d'Europe - dont la Belgique - et d'Afrique par des scientifiques de l'UCLouvain.

Femmes et jeunes d'avantage impactés

Environ 12% des 2080 personnes ayant participé à l'enquête ligne ont répondu faire l'expérience fréquente de l'éco-anxiété, avec des troubles tels que des inquiétudes, des pleurs ou des difficultés à trouver le sommeil. Les femmes et les personnes les plus jeunes (- de 40 ans) sont davantage impactées, pointent les scientifiques. Aucun lien avec le niveau d'éducation et aucune différence entre les pays d'Europe et d'Afrique n'ont été observés.

L'éco-anxiété s'observe même chez les personnes qui n'ont pas personnellement fait l'expérience d'un impact direct du changement climatique.

Elle génère d'un côté des peurs mais peut être associée positivement à la mise en place de comportements éco-responsables, relève encore l'étude. Une réaction positive à l'éco-anxiété se remarque davantage chez les personnes présentant des niveaux de stress plus faibles.

"Une anxiété trop intense coupe les capacités d'action"

A contrario, cette association est significativement plus faible chez les personnes rapportant des niveaux élevés d'éco-anxiété. "Donc, lorsque l'éco-anxiété est trop intense, elle coupe toutes capacités d'action", soulignent les scientifiques.

Bien que ces différentes observations doivent être confirmées par des recherches ultérieures, l'étude de l'UCLouvain démontre que l'éco-anxiété entrave le bien-être d'une proportion importante de personnes et qu'elle constitue une menace pour l'adaptation comportementale au changement climatique.

 

L'accord de COP26: JT 14/11/2021

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous