Regions

Une piscine totalement adaptée aux personnes en situation de handicap ouvre ses portes à La Hulpe

© Tous droits réservés

Une piscine spécialement dédiée aux personnes en situation de handicap vient d’ouvrir ses portes à La Hulpe. De la taille des vestiaires à l’accessibilité, tout est pensé pour rendre l’expérience agréable.

Des vestiaires inadaptés, des marches, de l’eau pas assez chaude : aller à la piscine est souvent un parcours du combattant voire mission impossible pour les personnes à mobilité réduite et leurs aidants. Une piscine entièrement aménagée pour ce type de public vient d’ouvrir en brabant wallon, à La Hulpe, dans une ancienne chapelle. Elle accueille désormais des élèves ou des privés pour des séances de soins : "Quand on arrive, on ne se sent pas un poids et on ne sent pas la lourdeur de notre handicap. Tout est adapté", se réjouit Hélène, qui vient de passer son maillot grâce à son aidante et à la table de change adapté dans le grand vestiaire.

Légèreté et chaleur

Pas d’effort à fournir pour la porter grâce au hamac suspendu à des rails qui permet de passer de pièce en pièce sans difficulté puisqu’elle ne peut pas compter sur ses jambes. Délicatement, elle descend dans l’eau. Une eau à 32 degrés : "Ce n’est que de la détente. Je me sens libre de mon handicap et de mes mouvements".

Il existe plusieurs piscines chaudes en Brabant wallon et dans ses environs, mais l’accessibilité et les aménagements ne vont pas forcément aussi loin dans l’accueil de tous les types de handicaps. La piscine a d’ailleurs rempli l’ensemble de ses plages horaires en un rien de temps : une quinzaine de groupes de nageurs venus d’écoles et de centres spécialisés puis des familles et les thérapeutes en fin de journée. La nouvelle infrastructure était attendue avec impatience : "Toutes les institutions, les écoles étaient en attente depuis des années. Certaines allaient dans les autres piscines publiques mais avec des risques de chute pour les personnes en situation de handicap ou aussi des blessures pour les personnes accompagnantes qui pourraient se faire mal au dos", explique Thalie Devosse, vice-présidente de l’asbl Hocus Pocus.

Cette piscine a été subsidiée à hauteur de 590.000 euros par le fonds régional Infrasports et à hauteur de 125.000 euros par la Province du Brabant wallon.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous