Football

Une session d'examen correcte pour les Diables, "l'humeur de Vincent Langendries"

Les Diables Rouges : un bilan correct en Ligue des Nations

© Belga

Les Diables Rouges ont donc achevé leur session d’examen de juin. Un bulletin correct (7 points sur 12… ça ne fait jamais que 58%). Pas de quoi jeter sa casquette en l’air, mais pas de cote d’exclusion non plus. Faudra quand même se farcir la " seconde sess " de septembre avec examen de néerlandais décisif. Le prof de langue, un certain Louis Van Gaal, nous attend de pied ferme à ce qu’il paraît.

Temps de jeu révélateur

Sur les 4 rencontres de juin on peut essayer de rentrer dans la tête de Martinez. En regardant le temps de jeu. Qui a le plus joué ? Sept Diables ont accumulé l’équivalent de 3 matchs (soit 270 minutes). Il s’agit de Witsel (286’), Mignolet (270’), Alderweireld (270’), Vertonghen (270’), Dendoncker (270’), Batshuayi (265’) et Castagne (265’). Puis viennent ceux qui ont comptabilisé au minimum le temps de jeu de 2 rencontres : De Bruyne (237’), Eden Hazard (196’), Trossard (182’), Boyata (180’)… Carrasco (174’) en est tout proche. Tous ceux-là ont déjà forcément leur ticket pour le Qatar.

Parmi les autres Diables, trois remarques.

1. Onana (45’ jouées) a peut-être, à cause de sa blessure, raté une belle occasion de séduire. Même si le duo Witsel-Tielemans semble indéboulonnable aux yeux du coach et au vu des deux derniers matchs.

2. les grands perdants se nomment Faes (5’ de jeu) mais surtout Saelemakers et Januzaj. Ces deux-là (au contraire de Mechele ou Sels qui y sont habitués) ne s’attendaient certainement pas à cirer le banc ou un siège en tribune lors des 4 rencontres. Pas une seconde de crédit…ça n’augure rien de bon pour Alexis et Adnan.

3. Charles De Ketelaere n’a eu droit qu’à 25 minutes au total, ça reste peu. On s'attendait à davantage. Cela cache-t-il quelque chose ? Cela s’explique-t-il par le conservatisme largement établi par Martinez depuis bientôt 6 ans? Une certitude : Charles que l'on annonce dans un grand club européen (AC Milan) ne doit pas se tromper de route, sous peine de ne pas trouver celle qui mène au Qatar.

Eden Hazard ...des vacances studieuses

Eden Hazard, sur le bon chemin
Eden Hazard, sur le bon chemin © Tous droits réservés

Le cas du capitaine est évidemment passé à la loupe par 11 millions de sélectionneurs. Chaque Belge a un avis. Le seul qui vaille est celui-ci : Eden doit mettre les bouchées doubles pendant cette période de congé. Une remise en forme indispensable pour reprendre le collier dans quelques jours et arriver " fit and well " face à Ancelotti aux entraînements du Real. C’est là que tout se jouera peut-être. Car sur les matchs des Diables, Eden m’a remis en confiance. Et surtout s’est remis en confiance. Un très bon match (à Bruxelles contre la Pologne) combiné à des choses plus discrètes c'est vrai. Mais en remettant tout dans le contexte, le Brainois peut se dire qu’il est à nouveau sur le bon chemin. Ne condamnons donc pas cet incroyable joueur. Tel " Saint-Georges " il finira par terrasser le dragon de ses démons. 

Bonnes et courtes vacances

Globalement, les supporters de la France ou de l’Angleterre (pour ne citer que ces deux-là) ne passeront pas de meilleures vacances que les fans belges. Eux aussi se sont mis à douter pendant cette ligue des nations. Eux aussi se posent des questions. Preuve que rien n’est absolument gravé dans le marbre. Pour tout le monde, la saison qui s'apprête (déjà) à démarrer sera inédite. Coupe du monde en novembre et décembre... plus le temps de trop gamberger. Le Qatar c’est loin mais si proche à la fois. Le Qatar, forcément, ne sourira pas à tout le monde. Mais les " P’tits Belges ", en qui plus grand-monde ne croit, croyez-moi…ils seront là. Bonnes vacances les gars !

 

Articles recommandés pour vous