RTBFPasser au contenu
Rechercher

Santé & Bien-être

Une société française invente un test salivaire pour diagnostiquer l’endométriose

13 févr. 2022 à 11:59Temps de lecture1 min
Par Estelle De Houck

Une start-up française a mis au point un test salivaire pour accélérer le diagnostic de l’endométriose. Intitulée "Endotest", cette première mondiale permettrait de détecter la maladie en quelques jours… contre des années d’errance médicale actuellement.  

C’est une révolution pour les personnes souffrant d’endométriose : Ziwig, une entreprise française, a élaboré un test salivaire pour détecter la maladie en quelques jours seulement. Jusqu’à présent, il fallait huit ans en moyenne pour la diagnostiquer.  

Le principe est simple : l’endotest se présente comme un tube dans lequel il suffit de cracher. Une fois réalisé, il ne reste plus qu’à l’envoyer par la Poste à un laboratoire pour établir un séquençage d’ADN.  

Évalué sur 200 femmes dans plusieurs hôpitaux français, le test présenterait des résultats fiables à 97%.

A noter que si Endotest dispose déjà d’un marquage CE – qui prouve que le produit répond aux exigences européennes –, il attend d’être mis sur le marché français. Pour l’instant, rien n’indique qu’il pourrait être commercialisé en Belgique.   

1 personne menstruée sur dix 

L’endométriose est une maladie gynécologique inflammatoire qui touche entre 10 à 20% des personnes menstruées dans le monde. Elle survient quand du tissu semblable à la couche interne de l'endomètre pousse en dehors de l'utérus. La maladie peut causer douleur, infertilité ou être asymptomatique.

Sur le même sujet

Santé en Fédération Wallonie-Bruxelles : une résolution pour une meilleure prise en compte de l’endométriose

Santé & Bien-être

L’endométriose, une maladie insidieuse et difficile à diagnostiquer

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous