RTBF TV

Une soirée nostalgie… "Annie", le film qu'il faut montrer à nos enfants.

Une soirée nostalgie… "Annie", le film qu'il faut montrer à nos enfants.

© © Tous droits réservés

29 juil. 2020 à 12:35 - mise à jour 30 juil. 2020 à 07:55Temps de lecture1 min
Par Pauline

Vous n’avez pas encore vu ce film ?

"Annie" raconte l’histoire d’une orpheline de dix ans qui doit se battre contre la méchanceté de Miss Hannigan, directrice de l’orphelinat. Sa rencontre avec le milliardaire Olivier Wabucks va renverser la situation. Jusqu’au moment où Rooster et Lily, un couple de petits truands appâtés par une promesse de récompense se font passer pour ses parents…

Un film à gros budget

Une soirée nostalgie… "Annie", le film qu’il faut montrer à nos enfants.

 

Titulaire de sept Tony Awards (récompenses théâtrales américaines) et forte de 2 377 représentations, la comédie musicale "Annie" se devait d'être adaptée au cinéma. Le studio Columbia acquiert les droits d'adaptation pour 9,5 millions de dollars en 1978, un record absolu à l'époque. 

 

Avant cette dépense, ce sont les 5 millions de dollars déboursés par la Warner, pour obtenir les droits de My Fair Lady en 1962, qui a constitué pendant longtemps la plus grosse somme investie à ce niveau. 

 

Le budget total de production du film aurait été estimé entre 40 et 50 millions de dollars, soit quatre à cinq fois plus que le budget du film E.T., sorti la même année ! 

 

 

Le seul film musical de John Hudson 

Une soirée nostalgie… "Annie", le film qu’il faut montrer à nos enfants.

 

John Huston est un réalisateur hollywoodien prolifique. Il a réalisé de grands films, comme par exemple, "Moulin Rouge" (1952) ou encore "Moby Dick" (1956).

 

Et en 1982, il réalise Annie, son premier (et dernier) film musical. Le public, ne boude pas complètement le film, mais il ne connaîtra quand même pas le succès de "E.T." ou encore "Rocky , Eye of the tiger", sortis la même année. 

Annie, le rôle d'une vie pour Aileen Quinn

Pour tourner dans le film, la jeune actrice de 10 ans a dû signer un contrat de 6 ans. La production envisageant de faire un "Annie 2" voire même un "Annie 3". Sauf que ces films n'ont jamais vu le jour et que lorsque Aileen Quinn a enfin retrouvé sa liberté de travailler sur d'autres projets, elle avait 17 ans et n'intéressait plus les producteurs.

 

Envie de revoir ce classique sur vos écrans ? Alors allumez votre télévision sur la Trois, ce samedi 1er août à 20h40.

Articles recommandés pour vous