L'info culturelle

« Une tentative presque comme une autre », la danse embrasse le handicap au Théâtre National

© Baptiste Le Quiniou

Deux frères complices partagent le plateau et revisitent leurs jeux d’enfant. L’un d’eux est porteur d’un handicap. " Une tentative presque comme une autre " est présenté à partir de ce mercredi 21 et jusqu’au 29 septembre au Théâtre National avant Namur, Mons et le Luxembourg.

Clément et Guillaume sont frères. Ils sont jumeaux. La ressemblance est  frappante mais un élément les distingue. Clément a un corps valide. Il est acteur, chorégraphe et metteur en scène. Guillaume est lui, porteur d’un handicap – une infirmité motrice cérébrale – qui l’entrave dans le moindre de ses mouvements. " Une tentative presque comme une autre " les rassemble sur un plateau de danse.

Une tentative

Entourés par le public, Clément et Guillaume revisitent leurs jeux d’enfant. Clément porte son frère avec beaucoup de douceur dans les gestes les plus simples ; Sortir du fauteuil, se redresser, tenter quelques pas fragiles au plateau. Chaque geste demande du temps. Le corps de Guillaume imprime le tempo et guide les danseurs dans une performance qui révèle leur complicité. Les deux danseurs (ils sont danseurs !) jouent, se chamaillent au sol, entrelacés dans un moment de partage.

"Quand je fais ce spectacle, j’ai un corps différent. Je ne me sens pas trop handicapé, du moins pas comme tous les jours. C’est très important de le dire pour moi." François Caudron a rencontré Clément et Guillaume Papachristou à l’issue d’une répétition.

Clément et Guillaume Papachristou autour du spectacle "Une tentative presque comme une autre".

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Pourquoi avons-nous parfois irrésistiblement envie de danser ?

Week-end Première

Les personnes porteuses de handicap réclament une meilleure politique d'inclusion dans tous les domaines

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous