Regions Liège

Une visite payante du chantier du tram suscite la polémique à Liège

C’est l’aspect payant de la visite organisée du chantier du tram qui a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux.

© RTBF – Michel Grétry

Le TEC et le Musée des Transports de Liège organisent le 24 août une visite du chantier du tram en cours de construction en Cité ardente. Une visite dont l’annonce a rapidement suscité une polémique sur les réseaux sociaux. Ce qui a choqué un nombre non négligeable d’internautes : la visite est payante. Entre 6 et 10 euros selon l’âge. Une visite payante qui intervient alors que ce chantier n’en finit pas de causer de sérieux problèmes de mobilité à Liège, et de menacer l’existence même de certains commerces. D’où une interrogation : ces centaines de réactions sur les réseaux sociaux doivent-elles être perçues comme un sérieux signal de l’exaspération du public face aux problèmes causés par ce chantier ?

C’est culotté de faire payer la population qui subit déjà bien des nuisances ". Sera peut-être utile pour recruter quelques ouvriers pour ce chantier où on ne voit presque jamais personne travailler ??? " " C’est une blague non ? Faire payer les gens pour visiter le chantier du tram, qui met des centaines de personnes en retard au travail, crée d’énormes difficultés de circulation et tue tout le centre-ville et les petits commerçants ? " " Le minimum serait la gratuité pour ceux qui habitent à proximité des travaux et subissent les nuisances ! ". Ce sont là quelques-uns des commentaires qui enflamment les pages Facebook évoquant cette visite.

Une polémique qui n’a pas échappé aux organisateurs. Ceux-ci ont d’ailleurs répondu à certains de ces commentaires en précisant que la participation aux frais demandée est due à la visite du Musée des Transports et au trajet en bus entre les points de visite. Car cette " excursion " ne comprend pas que la visite du chantier. Elle débutera par la visite du musée et de l’exposition AmsTRAMgram (maquette grandeur nature du futur tram) et sera suivie du trajet aller-retour en autobus ancêtre, d’une balade à pied entre les différentes emprises du chantier et d’un passage par l’Espace Tram.

Analysons dès lors cet argument. Le prix de la visite du 24 août est de 10 euros par adulte. Le prix d’une entrée adulte au Musée des Transports est de 5 euros. Les personnes s’inscrivant individuellement et non pas toutes ensemble, c’est le prix normal qui s’applique et non celui de groupe, précise la direction du musée. Un ticket de bus, c’est 2,10 euros par trajet. Mais il s’agit ici non pas d’un trajet avec un bus de ligne mais de trajets avec arrêts multiples avec un bus ancien. Le coût n’est donc pas le même non plus, s’empresse d’ajouter cette même direction. Il semble dès lors que le prix demandé corresponde bien à ce que paierait une personne pour un service similaire en temps normal.

Quoi qu’il en soit, un bon nombre de personnes sont intéressées par cette visite et ne voient donc pas de soucis à cette participation aux frais. La liste d’inscrits est en effet complète depuis une semaine, soit une trentaine de personnes, et la liste d’attente compte elle aussi autant d’inscrits.

Chantier du tram à Liège : JT 17/08/2022

Articles recommandés pour vous