Régions Brabant wallon

Une zone d’expansion de crue de 33.000 m³ sur la Petite Gette pour protéger Orp-Jauche des inondations

En 2011, année catastrophique pour Orp-Jauche, un millier de maisons (sur 3500) avaient subi des dégâts suite aux inondations.

© Tous droits réservés

15 sept. 2022 à 16:18 - mise à jour 15 sept. 2022 à 17:15Temps de lecture2 min
Par Hugues Van Peel

Vulnérable aux débordements de la Petite Gette, Orp-Jauche disposera bientôt d’un nouveau dispositif de protection. Une zone d’expansion de crue est en cours d’aménagement en amont de la commune. En cas de forte pluie, elle pourra contenir jusqu’à 33.000 mètres cubes.

"C’est un ouvrage qui va retenir une très grande quantité d’eau qui dévale habituellement dans les maisons de Jauche, d’Orp, de Maret et puis d’Hélécine, se réjouit Hugues Ghenne, bourgmestre. Donc c’est vraiment fondamental. La commune a fait pas mal de travaux dans le cadre des bassins versants au niveau agricole. Et la province débute par une première zone de rétention sur la Gette, c’est merveilleux."

Entourée de traits bleus, la zone d'expansion de crue de la Petite Gette, en amont de la commune.
Entourée de traits bleus, la zone d'expansion de crue de la Petite Gette, en amont de la commune. Tous droits réservés

Une vanne pour réguler le débit

En temps normal, la Petite Gette pourra s’écouler à travers l’ouvrage. S’il pleut trop, la digue retiendra le surplus et une vanne permettra de réguler le débit.

"L’objectif, c’est que cette zone serve d’entonnoir au cours d’eau, explique Alexandra Bauwens, ingénieure au service cartographie et hydrologie de la Province du Brabant wallon. Donc on vient créer une digue qui va permettre de créer le volume de rétention. Et au travers de cette digue, on a un orifice de régulation qui fait office de goulot d’étranglement et qui va empêcher le cours d’eau d’inonder l’aval quand il se gonfle trop suite aux précipitations."

Pour réaliser ces travaux, il a fallu dévier temporairement le cours d’eau au creux de la vallée. Le Petite Gette retrouvera son lit habituel à la fin du chantier, en novembre ou décembre.

Cette tranchée est en fait le lit naturel de la Petite Gette. On va y déposer l'ouvrage de régulation en béton sur lequel la digue sera construite.
Cette tranchée est en fait le lit naturel de la Petite Gette. On va y déposer l'ouvrage de régulation en béton sur lequel la digue sera construite. Hugues Van Peel - RTBF

Une priorité provinciale

On dénombre pas moins de 189 ouvrages de ce genre en Brabant wallon. La plupart sont gérés par les communes, mais celui-ci relève de la Province, la Petite Gette étant un cours d’eau de deuxième catégorie. Depuis 2016, des travaux similaires ont été réalisés à Beauvechain, Villers-la-Ville et Chastre. Et d’autres projets sont à l’étude. A Orp-Jauche, une deuxième zone de rétention sera prochainement aménagée sur le ry des Corées.

"Je ne cesse de répéter qu’en matière d’inondation, le risque zéro n’existe pas, explique Marco Bastin, député provincial. Mais la multiplication de ce genre d’ouvrages permettra de réduire le risque au maximum."

Dans un contexte financer délicat, la lutte contre les inondations reste donc une priorité pour la Province du Brabant wallon. Elle y consacre entre trois et cinq millions d’euros chaque année.

Orp-Jauche : le bassin d'orage a bien fonctionné

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Coupures d’eau à Enines : le bourgmestre d’Orp-Jauche adresse une plainte à la Société wallonne des Eaux (SWDE)

Régions Brabant wallon

Lutte contre les inondations à Wavre : jusqu’à 1.000 euros de prime pour protéger sa maison ou son commerce

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous