Info

USA : achèteriez-vous l’ancienne maison d’un serial killer ?

Loading...
26 avr. 2022 à 12:13Temps de lecture1 min
Par Chloé Rosier

Une question que beaucoup se posent après l’annonce de la vente de la maison de Dean Corll, un serial killer célèbre du Texas : achèteriez-vous la maison où des meurtres ont été commis ?

Une situation étrange en cours à Houston, au Texas. Si les maisons ne sont pas toujours détruites après qu’une personne y est décédée, il est malgré tout de coutume que la maison d’un serial killer soit détruite (on pense notamment à celle de John Wayne Gacy). Pour celle de Dean Corll, il en va tout autrement. Si la police cherchait encore des corps de victimes dans la maison il y a un an, elle a aujourd’hui été rénovée et est proposée à la vente pour 185.000 $.

Dean Corll est connu comme un des pires tueurs en série du Texas et des USA après avoir enlevé, violé, torturé et assassiné au moins 28 adolescents et jeunes hommes entre 1970 et 1973 à Houston et Pasadena, comme le rappelle le DailyMail. Surnommé le Candy Man, parce que sa famille possédait auparavant une usine de bonbons, il avait l’habitude de donner des bonbons gratuits aux enfants de la région.

Loading...

Une histoire glauque et terrible comme on a presque pris l’habitude d’en voir à travers toutes les séries true crime de Netflix.

La maison de 114m² comprend trois chambres et une salle de bains avec baignoire. La description de l’annonce, reprise par click2houston, décrit l’endroit : "Bienvenue dans cette maison récemment rénovée située à Pasadena. Nouveaux revêtements de sol dans toute la maison. La peinture fraîche rend la maison plus chaleureuse et accueillante. Nouveaux comptoirs dans la cuisine. Grande cour arrière pour accueillir famille et amis."

Comme l’explique la page Facebook 'Died in House', "au Texas, un vendeur et un agent immobilier n’ont aucune obligation de divulguer des informations concernant le fait qu’il s’agisse d’un décès de causes naturelles, d’un suicide ou d’un accident sans rapport avec l’état de la propriété."

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous