Fenêtre sur doc

« Vacancy » : à la rencontre des laissés-pour-compte du rêve américain

Vacancy

© Tous droits réservés

26 oct. 2020 à 12:10Temps de lecture1 min
Par Anne Schiffmann

A quelques jours des élections américaines, Ghizlane Kounda propose ce documentaire qui nous plonge dans l’univers des motels aux Etats-Unis. Prix de la Critique du meilleur Film belge au Festival Millenium en 2019 et Grand Prix au Jihlava International Documentary Film Festival en République Tchèque, ce film d’Alexandra Kandy-Longuet brosse le portrait des oubliés de la société américaine.

Un rendez-vous  Fenêtre sur Doc à ne pas manquer le samedi 31 octobre à 23h25 sur La Trois et à revoir sur Auvio.

Autrefois lieux de passage touristique, le motel aux Etats-Unis est devenu un espace de transit qui abrite toute une population à la dérive. Il est devenu un endroit palliatif pour les gens qui n’ont plus de logement. Un endroit refuge pour des gens qui de crise en crise – économiques et personnelles -, se sont vus dépossédés de tout. Dans l’incapacité de s'acquitter d'un loyer, ils se retrouvent à vivre dans des motels où l’on peut payer au jour le jour. Il y a ceux qui ont tout quitté. Il y a ceux qui ont tout perdu. Il y a ceux qui rêvent encore. Tous s’y arrêtent, au départ juste le temps d’une nuit. Mais rapidement, ce qui semblait provisoire devient permanent, et le refuge se transforme en piège. " Au départ j’étais ici pour un mois" nous dit Beverly, "et maintenant des années plus tard, j’y suis encore ". 

A travers la rencontre avec trois personnages déchus, ce dresse le portrait d’une Amérique désenchantée où " quand on vacille, on sombre ". Un film à la fois magnifique et bouleversant, plus que jamais d’actualité !

Production : Eklektik Productions / la RTBF  

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

La RTBF partenaire du Mois du doc

La Trois

Articles recommandés pour vous