Economie

Vaccins : AstriVax, une spin-off de la KU Leuven, lève 30 millions d’euros

Image d’illustration.

© © Tous droits réservés

25 août 2022 à 10:41Temps de lecture1 min
Par Belga

AstriVax, une spin-off de la KU Leuven spécialisée dans la production de vaccins, a levé 30 millions d’euros afin de construire une plateforme de vaccins, a-t-on appris jeudi.

"L’entreprise s’appuiera sur la technologie conçue à l’Institut Rega de la KU Leuven pour mettre au point de nouveaux vaccins faciles à produire, dont les exigences en matière de chaîne du froid sont réduites et qui offrent une protection large et durable contre divers virus et autres agents pathogènes", annonce la spin-off dans un communiqué.

Les investisseurs ayant participé au tour de table sont V-Bio Ventures et Fund +, Flanders Future TechFund, Thuja Capital, Ackermans & van Haaren, Mérieux Equity Partners (par le biais d’OMX Europe Venture Fund), BNP Paribas Fortis Private Equity et le KU Leuven Gemma Frisius Fund.

AstriVax utilisera le capital d’amorçage pour amener son premier vaccin thermostable contre la fièvre jaune au stade du développement clinique. La société poursuivra ensuite la conception de ses vaccins en cours d’élaboration : un vaccin contre la rage et un vaccin pour traiter l’hépatite B chronique.

AstriVax affirme posséder une technologie polyvalente qui peut être utilisée "en vue de développer une large gamme de vaccins pour prévenir et traiter les maladies infectieuses." AstriVax a l’ambition de relever certains défis de la vaccinologie, comme la durée de la protection et la facilité de production.

"Comme les vaccins ne nécessiteront plus une rigoureuse chaîne du froid, leur acheminement de l’usine aux patients sera plus facile, même dans les régions tropicales et subtropicales", prévoit la spin-off.

Sur le même sujet

Loi pandémie, Covid Safe Ticket, vaccination : que reste-t-il de nos données ?

Coronavirus

Où, quand, pour qui ? La vaccination contre la variole du singe en question

Info

Articles recommandés pour vous