RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vie pratique

Vague de chaleur annoncée: attention, au volant, le risque d'accident monte avec le mercure

09 juil. 2022 à 14:49 - mise à jour 09 juil. 2022 à 15:19Temps de lecture2 min
Par Xavier Lambert

Il va faire chaud en Belgique. Et contrairement à ce que l'on pense parfois, ça n'est pas une bonne chose pour la sécurité routière. En cas de canicule, le nombre moyen d’accidents avec tués ou blessés est en moyenne 7% plus élevé que lorsque la météo est "normale", selon une analyse statistique de l’institut Vias.  Le nombre d’accidents graves augmente  de 11%, et le nombre de tués et blessés graves sur les routes augmente de 14%.

Comment expliquer cela? Il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte:

  • La chaleur provoque une plus grande irritabilité de la part des conducteurs, ce qui accentue les comportements agressifs au volant.
  • La chaleur favorise la venue de l’endormissement au volant. Notamment parce que les conducteurs dorment moins bien en cas de canicule, ils sont donc en déficit de sommeil au moment de prendre le volant.
  • Le nombre d’accidents graves augmente plus fortement, notamment à cause de la présence plus importante de deux-roues sur les routes lorsque la météo est plus clémente.
  • Les apéros et barbecues sont plus nombreux, ainsi que les verres en terrasse ! Par beau temps, on a tendance à passer plus de temps sur la route qu’en moyenne. Si c'est avec un verre dans le nez, on multiplie les risques. Et plus il fait chaud, plus on transpire et plus vite on devient ivre: pour compenser les pertes d’eau, le corps absorbe plus d’alcool que d’habitude.

Quelques conseils de Vias pour conduire lors de ces fortes chaleurs:

  • Décalez vos trajets en dehors des heures les plus chaudes (notamment entre 12h et 16h).
  • Vérifiez le niveau d’huile et la pression des pneus. Une pression trop basse accentue fortement le risque d’éclatement en cas de forte chaleur. Evitez à tout prix de rouler avec des pneus hiver car ils vont se déformer et s’user 60 à 70% plus vite que par temps hivernal.
  • Une bonne demi-heure avant de partir, mettez une bouteille d’eau au congélateur, que vous emportez ensuite. Il est très important de boire (de l'eau !) en route car la déshydration accentue l’irritabilité au volant. Si votre voiture n’est pas équipée de l’airco, achetez un brumisateur. Cela permettra de vous rafraîchir au cours du trajet.
  • Portez des vêtements légers mais ne conduisez pas torse nu car en cas de choc, la ceinture (et l’airbag) risque(nt) de vous brûler gravement. Ne conduisez pas non plus en tongues car elles risquent de se prendre dans la pédale de frein ou d’accélérateur, ce qui pourrait vous faire perdre le contrôle de votre véhicule.
  • Si vous n’avez d’autre choix que de garer votre voiture au soleil, utilisez un pare-soleil pour protéger votre pare-brise ou au moins un essuie pour le tableau de bord.

Classic 21 Sécurité

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Sécurité Routière : les couloirs de secours, la remontée des files par les motards et la tirette

Classic 21 Sécurité

Sécurité Routière : Attention passages à niveau !

Classic 21 Sécurité

Articles recommandés pour vous