Icône représentant un article video.

Regions

Vague de chaleur : conditions de travail difficiles dans les friteries et centrales de repassage

10 août 2022 à 12:54Temps de lecture2 min
Par Maxime Dumoulin, avec Lauren Cornet

Avec la barre des 30 degrés dépassée, il n'est pas toujours simple de travailler. Dans les centrales de repassage ou dans les friteries, les jours à venir s'annoncent compliqués. 

Cela inquiète beaucoup les aides ménagères qui ont du mal à se rafraîchir à côté des centrales à vapeur et avec le soleil qui tape sur le bâtiment, malgré la présence d'un air conditionné. Les conditions de travail sont difficiles et pour y remédier, les travailleuses font davantage de pauses et s'hydratent régulièrement. Pour éviter les heures les plus chaudes, elles ont également pu réaménager leurs horaires de travail.

Un secteur où les horaires sont difficiles à modifier, c'est l'Horeca. L'heure du midi est importante, mais dans les friteries, les friteuses et moteurs de frigo dégagent une forte chaleur. La température pouvant atteindre parfois jusqu'à 50 degrés. 

Pour s'en sortir, les stores sont baissés pendant tout le service, notamment pour protéger la nourriture. Une deuxième solution appliquée par cette friterie de la région liégeoise, climatiser l'espace pendant la nuit afin de ne pas surcharger les moteurs.

Sur le même sujet

L’impact de l’inflation dans les friteries : "C’est un combat de tous les jours"

Regions Liège

Programme réorganisé, bouteilles d'eau et pauses supplémentaires... les stages Adeps s'adaptent à la chaleur

Regions

Articles recommandés pour vous