RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Val de l'Escaut: une jument mutilée à Velaines, la police appelle à la vigilance

Des dizaines de chevaux ont déjà été victimes de mutilations en France (Photo d'illustration)
02 sept. 2020 à 09:42 - mise à jour 02 sept. 2020 à 09:42Temps de lecture1 min
Par Florence Dussart

La police du Val de l'Escaut en appelle à votre vigilance si possédez des chevaux, ou s'il y en a près de chez vous. Une jument a été retrouvée cruellement mutilée dans le village de Velaines (entité de Celles) et, il est possible qu'il ne s'agisse pas d'un fait isolé.

Une série noire touche actuellement la France. Un peu partout, mais surtout dans la partie nord du pays, essentiellement au nord de Lyon, des animaux sont retrouvés victimes "d'actes de cruauté d'une barbarie inimaginable: on coupe une oreille, on enlève un œil, on vide l'animal de son sang, on le lacère sans aucune raison" a dénoncé le ministre français de l'agriculture Julien Denormandie. On dénombre de nombreux cas, une trentaine en quelques mois, de chevaux (mais aussi parfois d'ânes) retrouvés gravement mutilés, parfois tués, dans leur prairie. Au total, les autorités enregistrent une dizaine de cas rien que dans un rayon de 50 kms autour d'Amiens. Toutes les agressions sont abominables, mais elles ont presque toutes un point commun: les agresseurs repartent avec une oreille de l'animal. C'est -à ce stade- le seul lien entre tous ces actes de barbarie, et qui fait songer à un rituel satanique... mais sans aucun élément probant.
La Fédération française d'équitation s'est portée partie civile.

Les autorités françaises ont diffusé un portrait robot d'un suspect aperçu lors d'une agression de chevaux à Charny Orée-de-Puisaye

Les autorités françaises, le ministère de l'agriculture, suivent de près cette affaire. Ils ont diffusé un portrait robot d'un suspect aperçu après une attaque à 150 kms au sud-est de Paris, à Charny Orée-de-Puisaye.

A ce stade, rien ne prouve que la jument mutilée à Velaines ait un lien avec la série noire qui touche la France; mais dans le doute, la police demande aux habitants du Val de l'Escaut d'ouvrir l'oeil et de signaler tout comportement suspect. La commune dénombre en effet beaucoup de pensions pour chevaux et de manèges.
La jument de Velaines a été hospitalisée dans un établissement spécialisé, à Gand.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous