Athlétisme

Van Branteghem : "On a fait un produit parfait malgré les circonstances"

05 sept. 2020 à 08:43 - mise à jour 05 sept. 2020 à 08:43Temps de lecture1 min
Par Pierre Lambert avec David Bertrand

La 44e édition du Mémorial Van Damme a répondu aux attentes malgré le huis clos au Stade Roi Baudouin de Bruxelles en raison du coronavirus comme nous le confirme Cédric Van Branteghem à notre micro : "J’aurais aimé partager ça avec 40 000 fans. Néanmoins cette édition malgré le corona, on a pu faire quelque chose de bien avec notamment plusieurs records du monde. En fait, c’était une édition magique."

Et le patron du meeting d’ajouter : "On a vraiment montré le sport réel, avec du sport classique. Mais on a ajouté du divertissement entre autres le DJ et les jeux de lumières. On a fait un produit parfait malgré les circonstances."

Parfait, c’est le mot. Car la soirée a été marquée par de belles performances et aussi deux records du monde malgré l’annulation des JO et la pandémie. "N’oublions pas que c’était une année olympique. Les athlètes se sont entraînés et ils étaient prêts pour ces JO. Même s’ils ont dû arrêter pendant le confinement, une fois que les athlètes ont retrouvé un objectif, comme Mo Farah et Bashir Abdi, avec le record de l’heure, ils se sont remis à l’ouvrage."

Si cette édition a été parfaite en tout point, celle de l’année prochaine devrait, on l’espère, être du même acabit avec cette fois un stade bien rempli. "Il y a eu beaucoup de stress sur plusieurs niveaux cette année. Financier tout d’abord et aussi pouvoir avoir les athlètes ici. Espérons que l’année prochaine on peut partager cette fête avec 40 000 personnes dans le stade", conclu un Cédric Van Branteghem heureux.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous