Regions Luxembourg

Vaux-sur-Sûre : un comité de riverains s’oppose à un projet de lotissement

Le comité de riverains dénonce l’ampleur du projet

© Anne Lemaire

Créer de l’habitat supplémentaire dans le village de Sibret, c’est une volonté de la commune de Vaux-sur-Sûre. Pour cela, le conseil communal a approuvé en juillet dernier, l’avant-projet de SOL, le Schéma d’Orientation Local. L’objectif est de mettre en œuvre une zone d’aménagement communal concerté, une ZACC à Sibret Sud pour que des terrains deviennent des terrains urbanisables, des terrains à bâtir. Le bourgmestre, Yves Besseling explique que cela répond à un besoin : L’objectif de la commune, c’est de permettre aux jeunes, de pouvoir disposer d’endroits où ils pourraient s’établir et rester dans le village et permettre aussi aux personnes plus âgées de pouvoir éventuellement acquérir un appartement. A terme, il y a aussi le projet d’une maison de repos qui pourrait s’installer sur les lieux. […] Cette ZACC permettra à terme et au grand maximum d’avoir des possibilités de 80 logements de type maisons individuelles, puis une autre partie qui serait plus sur un concept d’immeuble à appartements et on parle d’un projet de 20 à 70 appartements potentiels. " Cette zone devrait aussi à terme accueillir de nouveaux commerces.

Non au lotissement !

Ce projet ne plaît pas à tout le monde, un comité de riverains s’est constitué pour s’opposer au projet de lotissement et pour sensibiliser les villageois avant l’ouverture de l’enquête publique. Ce qui pose surtout problème, c’est l’ampleur du projet. " Le besoin d’habitations supplémentaires, c’est indéniable dans la commune. Ce qui nous interpelle, c’est le type de projet. Nous voyons cela comme la transformation de notre village de 800 habitants en une mini-ville puisqu’on parle quand même d’ajouter de l’ordre de 400 personnes sur les 10, 15 années à venir ", s’exclame Jean-Christophe Jamaer, du comité de riverains. Ce dernier pointe aussi du doigt le type d’habitat : On parle quand même de maisons mitoyennes, on ne parle plus de maisons 4 façades comme vous pouvez les voir partout autour de nous ici dans la région, on parle d’habitat groupé, on parle d’immeubles à appartements donc c’est un type d’habitat qui est complètement différent de ce que l’on a aujourd’hui. Alors, on parle d’une première ZACC où le projet est initié mais il y en a encore 2 autres dans Sibret. Donc si ce projet-ci se fait, il n’est pas difficile d’imaginer la suite… C’est une première phase mais il peut y en avoir 2 autres, par la suite. "

Le comité de riverains estime, par ailleurs, que la commune n’a pas bien communiqué sur le sujet, il a donc organisé une réunion d’information vendredi dernier et il en organise une autre ce jeudi 25 août. Ce, alors que l’enquête publique n’a pas encore démarré.

Articles recommandés pour vous