Regions Hainaut

Vente de voitures neuves : les chiffres dégringolent

Photo prétexte

© Tous droits réservés

12 avr. 2022 à 08:57Temps de lecture1 min
Par Florence Dussart

C’est la dégringolade pour les ventes de voitures neuves. Les chiffres sont en chute libre. Une plongée qui a commencé avec le covid, mais qui ne semble pas vouloir s’arrêter. Le mois de mars 2022 devait être celui du rebond et des ventes qui redémarrent. C’était sans compter sur les conséquences de la guerre en Ukraine.

Le conflit a fait flamber le prix des matières premières dans le secteur de la construction automobile, comme dans beaucoup d’autres. Mais ce qui pose problème aussi, c’est l’approvisionnement en câblages électriques qui étaient fabriqués en Ukraine. Un souci qui vient s’ajouter à celui des puces électroniques, fabriquées en Chine et dont l’importation a été perturbée par la pandémie de covid. Si l’on ajoute les incertitudes liées au niveau du pouvoir d’achat, tous les ingrédients sont réunis pour décourager le consommateur, estime ce vendeur du Centre Auto Nord de Charleroi : "il manque des composants électroniques, il manque du stock, on supprime des options, les taxes vont être plus chères, les SUV vont être taxés. Et en fait, c’est un tout… qui fait que le client, il ne sait pas, analyse le professionnel. Il se dit : "la vie est chère, tout a augmenté, les réparations mécaniques vont coûter cher et il risque d’y avoir des délais de retard". Bref, pas de quoi se lancer dans un nouvel achat en ce moment.

Le pire mois depuis plus de trente ans

L’Association des constructeurs automobiles européens estime que février 2022 a été le pire mois depuis qu’on collecte les chiffres de vente, en 1990. Et si on regarde le chiffre des immatriculations, on voit qu’en Belgique, il a reculé de presque 18% en mars 2022 (par rapport à mars 2021) selon les chiffres de la Febiac, la fédération belge de l’automobile.

Quasi toutes les marques sont touchées au niveau européen et c’est la chute libre à peu près partout en Europe en termes de vente de voitures neuves. La France affiche un recul des ventes de 13%, l’Italie de 22% et la Belgique 12%. Certains experts estiment qu’il n’y aura pas de retour à la normale avant 2024.

Sur le même sujet : JT du 04/04/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous