RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Vercauteren sur Colassin: "Le plus difficile va venir pour lui: il doit confirmer"

20 janv. 2020 à 06:04Temps de lecture2 min
Par Sylvain Rouquet

C'est le concept du verre à moitié vide et à moitié plein qui représente l'état d'esprit de Franky Vercauteren, l’entraîneur d'Anderlecht, après la défaite des ses couleurs face à Bruges ce dimanche dans le Topper (1-2).

"Il y a la déception du résultat" explique le coach mauve au micro de Rodrigo Beenkens. "Je crois que dans l'ensemble, ce n'était pas mérité. Il y avait une différence entre la 1e et la 2e mi-temps où on a eu un petit peu plus difficile. Mais on leur a rendu la tâche difficile par certains moments. On a eu des occasions. On a montré qu'on était plus proche que ce que tout le monde disait. Mais le résultat est là et on ne prend pas de point."

"Mais je ne peux rien reprocher aux joueurs" contrebalance Franky Vercauteren. "Ils ont fait ce qu'ils devaient faire. Depuis le match de Coupe de Belgique [NDLR: à la mi-décembre face à Bruge], on a une constante, on a eu plus de présence et de contrôle durant les 90 minutes."

Mais Anderlecht a baissé un peu en deuxième période, principalement au niveau physique. "On avait des garçons qui jouaient pour la 1e fois à ce niveau-ci" se défend l'entraîneur mauve. "Et d'autres qui répètent à chaque match, chaque semaine, des efforts intenses et qui ne sont peut-être pas encore tout à fait prêts pour cela. C'est donc logique qu'on ne soit pas encore là où Bruges est."

Dans une équipe une nouvelle fois très jeune, Franky Vercauteren avait décidé d'intégrer au 11 de base un nouveau visage: Antoine Colassin. Pari gagné pour le T1 car le jeune Belge a ouvert le score. "Sa titularisation une décision prise en équipe" explique modestement Franky Vercauteren. "Cela fait partie des discussions que l'on a avec le staff. C'est très bien qu'il marque mais j'aurais préféré gagner. Je pense qu'il est du même avis."

"Mais c'est intéressant. Cela prouve que cela aide de faire des choix comme celui-ci. On peut donner la possibilité à un garçon de se montrer et de se mettre en évidence. C'est son mérite. Il a montré en entraînement et dans les matches de stage ce dont il était capable." 

"Il doit maintenant rester les pieds sur terre et penser à demain" termine le coach anderlechtois. "Le plus difficile va venir pour lui: il doit confirmer. Pour un début, face à une équipe pareille, on ne peut être que content. Mais il reste du travail, il faut être réaliste."

Sur le même sujet