Regions Liège

Vers une démolition du Country Hall du Sart-Tilman ?

La ministre Glatigny cherche désespérément un plan B pour cette salle de sport et de spectacles

© Michel Gretry

11 janv. 2022 à 11:25Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

Très discrètement, le gouvernement de la Communauté Française, à la mi-décembre, a décidé de charger un consultant de l’aider à voir comment "valoriser" le site du Country Hall. D’explorer deux hypothèses : trouver un repreneur pour continuer à exploiter la salle, ou alors voir si un promoteur immobilier serait intéressé à acheter le terrain pour développer autre chose, ce qui pourrait entraîner une démolition.

La société de gestion est en liquidation depuis septembre. Elle est en délicatesse financière depuis que le "loyer", qu’elle paye pour rembourser à l'intercommunale Ecetia des travaux de rénovation effectués voici une quinzaine d’années, a été augmenté. Mais en fait, elle est depuis toujours handicapée par son côté hybride : la cohabitation des sports et des spectacles ne permet guère d’optimaliser l’occupation des lieux. La question, c’est de savoir si l’agglomération liégeoise doit disposer de ce type d’infrastructure, comme d’autres métropoles, pour accueillir des tournées d’artistes de niveau international, et si oui, qui peut en supporter le coût.

L’heure des choix, peut-être douloureux, semble approcher. Le Conuntry Hall est situé en zone de loisirs, mais à proximité, des immeubles à appartements poussent comme des champignons. L’université pourrait-elle vouloir utiliser une partie de cet espace, peut-être pour des activités hospitalières ? D’autres opérateurs ? Personne ne parle ouvertement de raser le Country Hall, mais les porte-parole des différents ministres, pudiquement, expliquent qu’il ne faut se fermer à aucune opportunité…

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous