RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Verviers : Ecolo refuse la motion mixte des socialistes

Ecolo ne votera pas la motion mixte des socialistes
17 août 2020 à 19:36 - mise à jour 17 août 2020 à 19:36Temps de lecture2 min
Par François Braibant

Les écologistes verviétois ne valident pas la solution inventée par la PS pour placer Jean-François Istasse à la tête de la Ville tout en conservant leurs postes de président de CPAS à Hasan Aydin et d'échevine pour Sophie Lambert.

Il s'agissait de voter une motion de méfiance mixte. Après avoir démis Muriel Targnion, cette motion aurait expliqué que ni Aydin ni Lambert ne pouvaient siéger comme bourgmestre et qu'il fallait en choisir un autre. Pour les écolos, cette solution est une manière de contourner la loi.

Le code de la démocratie locale stipule que le bourgmestre est le candidat qui a le plus de voix dans le parti le plus important de la coalition. Si ce n'est plus lui, le poste revient au suivant et ainsi de suite selon le nombre de suffrages recueillis. Si le deuxième (Hasan Aydin) et le troisième (Sophie Lambert) candidats élus refusent le poste de mayeur, ils ne peuvent plus siéger au collège.

Ecolo ne signera pas

Le PS ne veut ni d'Hasan Aydin, ni de Sophie Lambert comme bourgmestres. Ils sont trop impliqués dans la déchirure intra-socialistes. Mais il faut quand même leur conserver leurs postes actuels pour créer une nouvelle majorité. La solution trouvée par les socialistes, c'est la motion de méfiance mixte. C'est ce qu'Ecolo va refuser de signer. Il s'agit, explique le chef de groupe Hajib Elhajjaji, d'un moyen inacceptable de s'arranger avec la loi.

"Le parti Ecolo ne signera pas cette motion, parce qu'elle contourne vraiment le code de la démocratie locale. Elle contient trois motions individuelles, une contre Muriel Targnion sur laquelle nous n'avons aucune réserve. Nous la soutenons et nous demandons même qu'elle soit présentée séparément. Nous espérons qu'elle pourra être votée par l'ensemble du conseil communal. 

Mais sur les motions individuelles concernant le président du CPAS et une échevine [Sophie Lambert], celles-ci nous posent problème puisque avec un argument tel que  'la personnne n'a pas réussi à fédérer suffisemment d'élus de la majorité autour d'elle pour la fonction de bourgmestre', on pourrait à ce moment-là contourner la règle dans tous les conseils communaux de Wallonie, ce qui pour nous constituerait un dangereux précédent."

Ecolo toujours allié au PS

Hajib Elhajjaji met en avant le concept de bonne gouvernance qui ne cadrerait pas, explique-t-il avec le vote de cette motion. Mais l'alliance des écologistes avec les socialistes tient toujours à Verviers assure-t-il, malgré le refus par les verts de la solution proposée par les rouges. En face, les élus du cartel MR-NV-CDH avaient déjà dit leur réticence par rapport à ce système des motions. 

Articles recommandés pour vous