RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Verviers: Muriel Targnion siègera de nouveau comme bourgmestre ce soir au conseil communal

Verviers: Muriel Targnion siègera de nouveau comme bourgmestre ce soir au conseil communal
19 oct. 2020 à 10:05 - mise à jour 19 oct. 2020 à 10:05Temps de lecture3 min
Par RTBF

Il y a conseil communal ce soir à Verviers. Un conseil avec comme bourgmestre, Muriel Targnion, qui a retrouvé son poste de bourgmestre grâce au Conseil d’État. Une situation exceptionnelle, pour ne pas dire surréaliste.

Une situation surréaliste

D'un côté, une bourgmestre ex-socialiste à qui il ne reste que deux partisans. De l'autre côté, un parti socialiste officiel qui reste le groupe le plus important du conseil communal et qui clame ne plus vouloir, jamais, travailler avec Muriel Targnion, qu'il considère comme la grande responsable du chaos politique verviétois.

Pourtant, l'une comme les autres vont siéger ce lundi comme membres de la même majorité. Au contraire de ce qui était pressenti, le conseiller socialiste Ben Achour annonce que ce conseil va se passer sans escarmouches: "Il n'y aura pas de grandes difficultés étant donné que les points qui sont présentés au conseil communal ont été instruits par le collège de Jean-François Istasse" explique-t-il.

Jean-François Istasse, pour rappel, est le bourgmestre socialiste qui avait remplacé Muriel Targnion avant qu'elle ne soit provisoirement réinstallée par le Conseil d’État: "Sur le fond, il n'y aura pas de problème. L'échéance, c'est le courant du mois de novembre. L'idée, c'est que le prochain conseil communal voit l'installation d'une majorité stable qui permettra de clore ce chapitre de crise". Nouvelle majorité éventuelle, dont le PS compte bien être membre.

Muriel Targnion: "Je sais que ma position est fragile"

Quant à Muriel Targnion, comment se sent-elle à quelques heures de ce conseil communal qui se tiendra dans un contexte très particulier? Nous lui avons posé la question: "Je suis très motivée par la fonction de bourgmestre parce que j'ai vraiment un amour profond pour la Ville, et il est encore plus profond depuis que je suis sans parti politique parce que je n'ai plus l'obligation de suivre les règles d'un parti politique pour gérer la Ville, et je peux donc la gérer en toute liberté" répond-elle. "Maintenant, je sais que ma position est fragile, je sais que le PS tente par tous les moyens de trouver une solution pour à nouveau me mettre à la porte. C'est quelque chose que je sais. Ce que je peux juste dire, c'est que depuis mon retour vendredi dernier, je travaille comme si j'allais rester jusqu'à la fin. On avance sur les dossiers. Les échevins MR et Nouveau Verviers sont très collaborants parce qu'ils voient aussi l'intérêt de la Ville. Je serai bien au conseil communal de lundi. Est-ce que je serai encore à celui de novembre, est-ce que je serai encore à celui de décembre comme bourgmestre? On verra bien".

"Tout le monde souhaite une solution, quelle qu'elle soit"

Et pour ce soir, Muriel Targnion ne craint pas spécialement une ambiance délétère: "On va voir l'attitude du PS mais pour les autres partis, les relations sont très bonnes avec tout le monde. Ce que tout le monde souhaite maintenant, c'est une solution, quelle qu'elle soit, qu'elle soit démocratique pour Verviers et qu'elle soit surtout juridiquement tenable. En tout cas, je fais des mains tendues pour que le PS travaille avec le Nouveau Verviers, le MR et nous, dans l'intérêt de Verviers".

Ce lundi soir, deux points seront retirés de l'ordre du jour: la nouvelle déclaration de politique communale. Comme on est revenu à l'ancien statu quo, cette déclaration n'est plus nécessaire. Il fallait aussi désigner de nouveaux conseillers pour le CPAS. Puisque Muriel Targnion est de nouveau bourgmestre avec son ancien collège à la tête de la Ville, ces conseillers ne seront pas désignés. Pour le conseiller socialiste Malik Ben Achour, ce fonctionnement n'est que provisoire. Il estime toujours que Muriel Targnion doit quitter le mayorat et si ce n'est pas cette fois-ci, ce n'est que partie remise.

Articles recommandés pour vous