RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Verviers : recours au Conseil d'Etat introduit par Muriel Targnion et Alexandre Loffet

L'ancienne bourgmestre conteste la procédure qui a mené à son éviction
26 sept. 2020 à 15:42Temps de lecture1 min
Par Françoise Dubois

Ça y est, c’est fait. Vendredi après midi, la désormais ex-bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion et l’ex-échevin Alexandre Loffet ont déposé le recours annoncé au Conseil d’Etat.

Evincée du pouvoir et de son parti, le PS, Muriel Targnion a été remplacée, lundi dernier, à la tête de la ville par le socialiste Jean François Istasse, 7e score de la liste lors des élections de 2018.
Un remplacement que l’ancienne bourgmestre conteste. Il irait à l’encontre du code de la démocratie locale qui veut que ce soit l’élu qui a le plus de voix sur la liste la plus importante du pacte de majorité qui devienne bourgmestre. Or, en dehors même de Muriel Targnion, il y avait d’autres mandataires socialistes qui pouvaient prétendre à l’écharpe mayorale avant d’arriver au numéro 7.
S’ils se désistaient, ces élus ne pouvaient revenir comme échevin. L’astuce a été de voter des motions de méfiance collective et individuelle contre certains pour contourner le code, disent les plaignants, et ainsi revoir certains comme échevins.

Le recours en extrême urgence a donc été déposé, reste à voir s’il sera validé par le conseil d’Etat. Dans ce cas, l’ancien collège pourrait être remis en place provisoirement en tout cas.
 

Articles recommandés pour vous