RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Verviers: une équipe d'enseignants spécialisés pour favoriser l'inclusion dans les écoles

L'école Maurice Heuse.
29 mars 2022 à 11:21Temps de lecture2 min
Par Philippe Collette

L'école communale d'enseignement spécialisé Maurice Heuse à Verviers plus que jamais au chevet des élèves atteints de troubles tels que la dyslexie, la dysphasie ou le trouble du comportement. Elle constitue désormais l'un des 48 nouveaux pôles territoriaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces pôles vont former l'équipe éducative des écoles d'enseignement ordinaire pour encore mieux encadrer les élèves en difficultés tout en restant dans leur école.

Depuis plusieurs années déjà, l’école d’enseignement spécialisé Maurice Heuse apporte son expertise dans les écoles d’enseignement ordinaire de la région verviétoise. Elle encadre individuellement les enfants en difficultés. "Pour chaque enfant, il y a soit une ergothérapeute ou une enseignante, ça peut être une kiné aussi ou une psychologue" explique Laurence Rensonnet, la directrice de Maurice Heuse.

Recourir à l’expertise des écoles spécialisées n’était pas obligatoire pour l’enseignement ordinaire, mais un décret oblige désormais ses écoles d’intégrer un pôle piloté par une école spécialisée, comme Maurice Heuse. "Ici, c'est vraiment élargir notre offre, et on va aller avec plus de coaching, d'équipes éducatives, pour les aider à mettre tout ça en place" ajoute la directrice.

"Ça peut être par rapport aux troubles dys, savoir quoi faire avec un enfant dyslexique ou dysphasique. C'est vraiment transmettre notre savoir dans l'ordinaire" précise Cécile Loop, l’une coordinatrices du pôle Maurice Heuse.

Une équipe de formation des enseignants est en gestation. Elle renforcera encore l’expertise. "Ce sont des profils de fonctions vraiment très spécifiques pour avoir une équipe la plus pluridisciplinaire possible" explique Marie-Eve Crickboom, coordinatrice. "Des enseignants évidemment, mais aussi des logopèdes, des ergothérapeutes ou des neuropsychologues."

Le système de pôles permet ainsi aux enfants atteints de troubles légers de rester dans leur école de proximité. Seuls les cas sérieux seront toujours dirigés vers l’enseignement spécialisé. Le vrai départ du système est prévu pour septembre.

Précisons encore que le Pôle Maurice Heuse réunit 15 écoles de l’arrondissement de Verviers plus Aywaille, Soumagne et Dalhem. Il concerne 13.000 élèves atteints de troubles légers.

Articles recommandés pour vous