La Grande Forme

Victime de soif excessive ? Vous souffrez peut-être de polydipsie

© Getty Images

24 août 2022 à 14:00Temps de lecture2 min
Par Jordan Renard

Vous avez tout le temps soif même si vous buvez beaucoup d’eau ? Après les repas ? La nuit aussi ? Nous nous sommes penchés sur la question avec le Pr Michel Jadoul, chef du service de néphrologie aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

Vous nous avez alertés par mail, plusieurs d’entre vous ont une "soif excessive". Si cette soif excessive persiste ou est accompagnée d’autres symptômes, elle peut révéler un problème de santé.

Techniquement, cela s’appelle la polydipsie. C’est un symptôme caractérisé par une sensation de soif permanente et intense. Elle est responsable d’une consommation excessive de liquides.

La soif peut se caractériser de trois façons physiques : soit on perd de l’eau en quantité excessive (transpiration), cela peut découler d’une maladie rénale (comme 10% de la population). La troisième possibilité est un dysfonctionnement de la glande endocrine.

Les causes cérébrales

  • Avoir une polydipsie primaire : pour des raisons qu’on ne connaît pas toujours et qui vont de pair avec des troubles psychiatriques
  • Certains médicaments contre les troubles psychiatriques peuvent donner la bouche sèche et engendrer une soif excessive
  • Des troubles psychologiques (ex : la potomanie, une maladie psychologique caractérisée par un besoin irrépressible de boire)

 

Tout dépend des habitudes de chacun, certains boivent 1 litre d’eau par jour, d’autres deux voir trois litres d’eau par jour… Il n’y a que deux moyens pour chiffrer et évaluer la perte de ces liquides. Retenez-vous à ce que vous avalez et à ce que vous évacuez, si c’est plus ou moins identique, c’est dans la norme. Dans votre "calcul", n’oubliez pas l’évacuation de liquide par la transpiration et la respiration qui équivaut à un demi-litre d’eau par jour.

Au-delà de ces pertes insensibles, vous pouvez aussi quantifier ce que vous avalez comme quantité d’eau mais ce n’est pas évident. Beaucoup d’aliments que l’on consomme comportent énormément d’eau et sont donc peu évaluables comme un yaourt qui contient deux tiers d’eau ou des fruits…

Evidemment, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin, chaque cas est différent.

Pour les causes physiques : faire le tri et identifier la cause d’une perte d’eau est facile pour les néphrologues spécialistes des reins. Il existe des tests sanguins et urinaires pendant lesquels on fait un test de la soif au patient. Les médecins vont pouvoir analyser si le rein est capable de concentrer l’ensemble des urines et voir si le taux de sodium reste " normal ".

Pour les causes psychologiques : les tests durent une, voir deux demi-journées et consistent à priver le patient d’eau avec une prise de sang toutes les heures. Si la veille, le patient urinait abondamment, c’est qu’il avait consommé une grande quantité d’eau. Avec ce test, on va pouvoir juger si les reins et glandes fonctionnent bien ou non et établir un diagnostic.

La polydipsie : trouble qui se caractérise par une soif excessive

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Traitement

Le traitement de la polydipsie dépend de son origine et de son évolution, elle demande :

  • une prise en charge en neurologie, en cas de troubles cérébraux,
  • un suivi psychiatrique, en cas de troubles psychologiques,
  • un traitement médicamenteux en cas de diabète
  • une prise charge en néphrologie si souci rénal
  • une injection de l’hormone antidiurétique s’il y a une présence de tumeur hypophysaire

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous