Icône représentant un article video.

Vidéo

Victime de viol, Laure raconte ce qu'elle a subi dans la pièce de théâtre "Un fait divers"

Laure raconte son viol dans une pièce de théâtre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 juil. 2022 à 06:00Temps de lecture1 min
Par Kiran Sinimale

"On vit des choses… C'est surréaliste parfois, ce qu'on nous dit, ce qu'on vit. On se dit : 'C'est pas possible, il faut en faire quelque chose.'" Et c'est ce que Laure Chartier a décidé de faire du viol qu'elle a subi. Le transformer en pièce de théâtre pour sensibiliser à toutes les démarches de prise en charge après un viol. Avec Aurélie Trivillin et Sania Tombosoa, elle forme le collectif Le Brame de la Biche et monte la pièce "Un Fait Divers" dans laquelle elle décrit et interprète les policiers, la gynéco et son kit viol, les avocats, l'horrible psy, les amis, les parents, la trithérapie, le jugement… 

À travers cette pièce, elle montre la longueur, la difficulté, le manque de formation dans la prise en charges des victimes de violences sexuelles. En Belgique, 20% des femmes belges sont victimes de viol. Depuis 2017, il existe les Centres de Prise en charge des Violences Sexuelles, dans lesquelles elles reçoivent un meilleur accueil, mais il manque un suivi et un accompagnement digne dans le parcours douloureux des trop nombreuses victimes de viol. 

Sur le même sujet

2e procès R.Kelly : le témoignage tétanisant de sa filleule

Musique

Articles recommandés pour vous