Regions

Victoire des zadistes : fin de l’occupation du parc de la Chartreuse à Liège

© Tous droits réservés

A Liège, après 6 mois d’occupation du parc de la Chartreuse, les militants écologistes peuvent crier victoire. Un accord a été conclu entre la ville, les occupants du site, l’association "un air de Chartreuse" et Matexi. Le promoteur abandonne son projet immobilier dans cette zone boisée. Un accord quasi inespéré pour les militants qui avaient transformé le parc en ZAD comme on dit, en "zone à défendre". Soutenus par les riverains, les zadistes avaient construit sur place barricades et cabanes en bois. Suite à l’accord, ils ont commencé à quitter les lieux et à tout démonter.

On démonte tout, on remballe, on nettoie

Rili, militant zadiste, se débarrasse de plusieurs planches :"ça, c’était l'"ambazad" comme on l’avait appelée, notre représentation permanente à la Chartreuse. On démonte tout. Le but, c’est de laisser en paix la forêt et de dégager un maximum. Avec la volonté de voir avec les riverain(e) s ce qui peut rester utile au lieu : quelques bancs… Le mot d’ordre : on remballe, on nettoie."

© Tous droits réservés

On n'avait plus beaucoup d'espoir

Vincent est riverain. Il a soutenu l’occupation. Il est venu apporter des sacs-poubelles pour aider les zadistes à nettoyer le site avant leur départ : "de notre côté, on n’avait plus beaucoup d’espoir de faire bouger les choses par les voies classiques malgré les essais depuis de longues années. Je suis agréablement surpris par le fait que ça bouge mais je reste encore méfiant."

cette victoire, ça donne envie de continuer

Pour les militants zadistes comme Skratsh, l’abandon du projet immobilier est une belle victoire : "une ZAD, donc une zone à défendre, c’est vraiment le rapport de force. Et donc, c’est un soulagement parce que de mémoire, c’est la première du 21e siècle qui a gagné en Belgique. Ça a été une lutte assez difficile. Moi, j’y croyais plus en fait. C’était un peu inespéré." Croky, elle aussi, se dit soulagée : "Dans les retours qu’on reçoit des riverains, des gens, des SDF, cette Chartreuse est un lieu symbolique et on voit que ça marque les gens. Cette victoire, ça amène beaucoup d’enthousiasme et là on voit que cette bataille n’aurait peut-être pas été remportée il y a dix ans. Ça donne envie de continuer."

Sur le même sujet

Un compromis commence à se dessiner, à la Chartreuse, entre zadistes et promoteur

Regions Liège

Parc de la Chartreuse : "détruire un écosystème pour faire un écoquartier, on va continuer à être absurde comme ça longtemps ?"

Regions Liège

Articles recommandés pour vous