Ligue 1 - Football

Victoire polémique d’Arles sur le score de 22-1 : "Doit-on nous reprocher d’avoir marqué des buts quand cela a été possible ?"

Sans gardien de formation, les chances étaient minces de gagner le match pour le FC Martigues.

© Belga

Polémique dans le milieu du football français où le co-leader du championnat en Régional 2, l’AC Arles, s’est imposé 22-1 contre Septèmes. Une démonstration offensive qui permet aux Arlésiens de prendre la tête à la différence de buts (+12), au détriment de Martigues. Un résultat qui reste toutefois sous réserve.​​​​

Le suspense était total ce week-end dans le sud de la France. A deux journées de la fin, l’AC Arles et le FC Martigues occupaient en effet la tête du championnat de Régional 2 à égalité.

Enfin jusqu’à dimanche 17 heures… où le coup de sifflet final indiquait la victoire du AC Arles face au FC Septèmes 22-1 ! À une journée de la fin, les Arlésiens dépassent donc, grâce à la différence de buts, leurs homologues du FC Martigues en tête du championnat, synonyme d’accession en Régional 1, l’équivalent de la sixième division.

Au départ, les pronostics ne jouaient pourtant pas en leur faveur. Lors de la manche aller, le FC Septèmes s’était imposé 4-1 contre Arles. Depuis, cinq mois se sont écoulés et le club s’est démobilisé suite à plusieurs résultats décevants. En arrivant ce dimanche à Arles, un seul joueur était présent lors du dernier match. Une déstabilisation qui n’empêchera pas les visiteurs d’ouvrir le score avant d’encaisser 22 buts.

Notre gardien a dû prêter des gants à un joueur de champ adverse.

Les critiques et stupeurs ne se sont pas faites attendre au FC Martigues, délaissé à la deuxième place où le président Alain Nersessian a réagi dans la Provence : "C’est un véritable scandale. On est obligé de se poser des questions et de mettre en doute ce résultat. On va attendre de connaître également la réaction, que nous attendons, de la Ligue face à cette parodie de football." Une réaction qui a été envoyée directement après puisque la Ligue Méditerranée de Football a mis sous réserve le score. Le journal l’Equipe a également indiqué que la commission régionale de discipline s’est saisie du dossier.

À Arles, l’entraîneur balaye l’hypothèse du match truqué en pointant du doigt les conditions autour du match : "La rencontre s’est déroulée face à une équipe qui n’avait même pas de gardien. Notre gardien a dû prêter des gants à un joueur de champ adverse." Ensuite, après avoir annoncé la victoire de ses couleurs sans indiquer le score, le club a publié un communiqué sur Facebook : "Toute la semaine, les joueurs arlésiens ont travaillé pour préparer cette rencontre décisive au rythme de quatre séances d’entraînement. […] De nombreuses formations alignent seulement onze joueurs, parfois vétérans, voire cinquantenaires, où donc le niveau est totalement disparate entre les équipes de tête et celle de bas de tableau. Doit-on nous reprocher d’avoir marqué des buts quand cela a été possible ?"

Loading...

Articles recommandés pour vous