Vietnam: un défenseur des pangolins reçoit le "Nobel vert"

© AFP or licensors

15 juin 2021 à 12:30Temps de lecture1 min
Par AFP

Un défenseur vietnamien de la cause animale a reçu mardi le prestigieux prix Goldman pour l'environnement, surnommé le "Nobel vert", pour avoir sauvé des centaines de pangolins, mammifères les plus braconnés au monde.

Les écailles de cet animal sont réputées agir sur l'arthrite, les ulcères, les tumeurs et les douleurs menstruelles dans la médecine traditionnelle chinoise, des vertus qui n'ont jamais été établies scientifiquement.


►►► A lire aussi: Afrique du Sud : course contre la montre pour sauver le pangolin, le mammifère le plus braconné au monde


"Le nombre de pangolins à l'état sauvage au Vietnam a diminué de plus de 90% au cours des 15 dernières années", a déploré auprès de l'AFP Nguyen Van Thai, directeur de l'organisation Save Vietnam's Wildlife (SVW), récompensé par le prix Goldman pour l'environnement.

Son équipe a soigné avant de les relâcher dans la nature près de 1600 de ces mammifères et développe un programme d'élevage pour le pangolin de type chinois, confronté à un "risque élevé d'extinction".

Opérations de protection des pangolins par Nguyen Van Thai, au Viet Nam (janvier 2021)

Opérations de protection des pangolins par Nguyen Van Thai, au Viet Nam (janvier 2021)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Après les trafiquants, les chiens errants s'acharnent sur les pangolins de Taïwan

Environnement

Face à la hausse des cas de coronavirus, le Vietnam confine Hanoï, sa capitale

Coronavirus

Articles recommandés pour vous