Jam

Vieux Farka Touré & Khruangbin: Sous le soleil du Sahel

Vieux Farka Touré & Khruangbin unit sur un disque hommage à Ali Farka Touré.

© Dead Ocean Records

23 sept. 2022 à 18:17Temps de lecture2 min
Par Nicolas Alsteen

Hommage décomplexé au regretté Ali Farka Touré, l'album "Ali" voit son fils s'associer à Khruangbin pour une virée en terres inconnues. Le temps d'un disque, le groupe texan et Vieux Farka Touré traversent les souvenirs et revisitent librement huit morceaux envoûtants.

Au matin du 7 mars 2006, le Mali pleure un héros. Emporté par le cancer, Ali Farka Touré lègue un héritage colossal à la nation et des disques à chérir dans le monde entier. Surnommé le "John Lee Hooker africain" par les Occidentaux, Ali Farka Touré n'avait en définitive aucun équivalent. Guitare à la main, rêves plein la tête, le musicien a planté les racines des musiques traditionnelles dans les terres sacrées du blues. Entre une collaboration inoubliable avec le guitariste américain Ry Cooder et une association mythique avec la kora de l'ami Toumani Diabaté, la discographie d'Ali Farka Touré a touché à la perfection sur de multiples albums ("Le jeune chansonnier du Mali", "Ali Farka Touré", "The Source", "The River"). Considéré - à raison - comme le père fondateur du blues du désert, l'artiste est un point de repère, une référence incontournable. Du côté d'Austin, au Texas, le groupe Khruangbin n'a d’ailleurs jamais manqué une occasion de souligner l'importance d'Ali Farka touré.

Loading...

Les préceptes du daron

Actif depuis 2015, Khruangbin organise de véritables expéditions sonores depuis son studio d'enregistrement. En trois albums, le groupe formé par Mark Speer (guitare), Laura Lee Ochoa (basse) et Donald Johnson (batterie) s'est porté au chevet du dub, d'un psychédélisme aigre-doux, mais aussi de la soul, du funk thaïlandais et d'autres influences ramenées des quatre coins du globe. À force de louer les mérites et l'influence du grand Ali Farka touré, le trio américain a attiré l'attention de Vieux Farka Touré, fiston de la légende et disciple des préceptes édictés par le daron. Ce dernier qui, depuis des années, envisageait de rendre hommage à son père via un album de reprises trouvait alors un groupe à la hauteur de ses aspirations.

Loading...

À l'instinct

Enregistrés à l'arrache, lors d’une session quasi improvisée, les huit morceaux gravés sur l'album "Ali" sont le fruit d'une véritable collaboration entre Vieux Farka Touré et Khruangbin. Piochés dans la discographie d'Ali Farka Touré, les titres sélectionnés se promènent sur la ligne du temps pour couvrir différentes périodes de sa plantureuse carrière. Arrivé en studio avec ses morceaux préférés, Vieux Farka Touré s'est toutefois bien gardé d'en dire davantage au trio américain. Regroupés dans une grange, au beau milieu du Texas, les quatre musiciens se sont donc lancés dans l'enregistrement sans aucune préparation. Capturées dans l'instant et, surtout, à l'instinct, les huit relectures proposées sur le disque vibrent ainsi d'une saine authenticité.

Loading...

Un hommage vibrant

Sous une pochette illustrée par l"Homme Du Sahel", une œuvre d'Abdoulaye Konaté, l'association de Vieux Farka Touré & Khruangbin débouche sur de véritables merveilles. D'entrée de jeu, le morceau "Savanne" célèbre la fusion de styles. À la jonction des vapeurs du dub et des saveurs d'un blues désertique, le titre illustre à merveille les bienfaits de cette révérence à Ali Farka Touré. Imparable, "Tongo Barra" donne envie de danser dans les dunes, de s'échapper sous les étoiles du Sahara. Parfaitement profilé pour le tour de main de Khruangbin, l'instrumental "Alakarra" s'écoute comme le chaînon manquant entre leurs albums "Con Todo El Mundo" et "Mordechai". Initialement enregistré en compagnie de la guitare de Ry Cooder, "Diarabi" prolonge le plaisir jusqu'au bout de la nuit. Et jusqu'à la fin des temps. Un hommage vibrant.

Sur le même sujet

Kids Return : Les mélodies du bonheur

Jam

Silence, on hurle !

Jam

Articles recommandés pour vous