RTBFPasser au contenu

Viktoria Tolstoy, Claire, dynamique, farouche et enflammée

Viktoria Tolstoy
11 déc. 2020 à 15:331 min
Par Arnaud Quittelier - Patrick Bivort

Née en 1974, non loin de Stockholm, la famille de la chanteuse suédoise Viktoria Tolstoy a une disposition artistique évidente. Son arrière-arrière-grand-père était le légendaire romancier russe Leo Tolstoy tandis que son père est un musicien de jazz suédois renommé. Rien d’étonnant donc que la jeune Viktoria se soit fait remarquer très tôt dans les clubs de jazz de Stockholm avec des musiciens suédois de premier plan comme Svante Thuresson et Putte Wickman.

Viktoria Tolstoy a enregistré son premier album en 1994, à l’âge de 20 ans. Deux ans plus tard, avec l’album "För Älskad", elle est devenue du jour au lendemain une sensation pop en Suède. Vient ensuite sa collaboration avec le pianiste Esbjörn Svensson, qui a produit et écrit les chansons de "White Russian", le premier album scandinave sorti par le légendaire label Blue Note. À cette époque, Tolstoy a également travaillé avec le tromboniste Nils Landgren, et en 2003, elle a suivi ce dernier et Svensson en tant qu’artiste exclusif du label ACT. Depuis lors, ses albums sur ce label ont fait de Tolstoy l’une des principales voix du jazz actuel.

JazzBaltica 2020: Viktoria Tolstoy & friends

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Claire, dynamique, farouche, enflammée, mais aussi terre à terre, sa voix est probablement la plus brillante de toutes les chanteuses scandinaves. Quand Viktoria Tolstoy chante une chanson, ce n’est pas une simple interprétation ; elle la façonne et la marque à sa manière. Quand elle chante, ce n’est pas simplement une question de style, qu’il s’agisse de swing traditionnel ou de morceaux folkloriques nordiques. Sa voix est toujours reconnaissable après quelques notes. Qu’elle soit inspirée par la musique classique, la pop, le rock, la soul, le funk ou le jazz.

Un voyage le long de différentes routes et ambiances

Sur son dernier album, "Stations", elle nous emmène dans une sorte de voyage imaginaire… D’après le dictionnaire, une gare, une station est un lieu défini dans lequel on s’arrête momentanément. Cela peut-être n’importe où, mais dans le cas de Viktoria, le mot évoque davantage son désir de rêver de certains lieux à un moment clé. Chacune des chansons a sa propre ambiance et sa propre histoire, chaque chanson est comme une station dans le temps et dans l’esprit.

Viktoria Tolstoy était l’invitée de Patrick Bivort dans son émission "Classic 21 Lounge" sur Classic 21.

Interview de Viktoria Tolstoy dans l'émission "Classic 21 Lounge" sur Classic 21

Sortie de l'album "Stations"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

28 juin 2021 à 15:45
2 min
28 déc. 2020 à 09:00
1 min

Articles recommandés pour vous