Coupe de Belgique

Vincent Kompany avant la demi-finale de Coupe contre Eupen : "Cela ne sert à rien d'être trop émotif"

Vincent Kompany

Après le partage 2-2 du match aller, le Sporting d'Anderlecht reçoit Eupen pour la demi-finale retour de Coupe de Belgique. Un match que Vincent Kompany veut aborder avec concentration maximale dans une compétition que le RSCA n'a plus gagné depuis 2008 et où il n'a plus joué une finale depuis 2015.

"C'est une compétition qui compte aux yeux de nos supporters et également aussi pour le club mais les joueurs doivent pouvoir se déconnecter de cela. On ne peut pas affronter ce genre de matches avec les jambes qui tremblent. Les joueurs doivent aborder cette rencontre avec pleine confiance et avec le sentiment absolu qu’ils vont gagner le match", a martelé le coach d'Anderlecht en conférence de presse mercredi.

"On a envie d’atteindre notre meilleur niveau. On aura besoin d’un certain niveau d’émotions et de passion pour y parvenir. Dans la gestion du match, il faudra rester constant", a prévenu Kompany, plutôt habitué à jouer ce genre de rencontres quand il était joueur.

L'ancien capitaine des Diables rouges a en effet amassé 6 Coupes nationales en Angleterre (2 FA Cup et 4 League Cup) ainsi que deux Coupes de Belgique avec Anderlecht (2003-2004 et 2005-2006).

"J’ai de la chance d'avoir déjà vécu ces émotions dans ce genre de matches. Je pense qu'i faut surtout se concentrer sur ses tâches, de faire comme si c'était un match comme les autres. Cela ne sert à rien d'être trop émotionnel. Une fois que tu es dans le match, tu réalises rapidement que ça ne sert à rien de se mettre une pression supplémentaire", a rassuré Kompany.

Articles recommandés pour vous