RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Vincent Kompany avant Union – Anderlecht : "Je veux voir une équipe qui a du répondant"

Vincent Kompany

Vincent Kompany et le Sporting d’Anderlecht n’ont pas eu le temps de digérer la défaite en finale de Coupe de Belgique face à Gand qu’ils doivent désormais se concenter sur les Champions Play-offs avec un premier match face à l’Union Saint-Gilloise dimanche après-midi.

Vendredi en conférence de presse, le coach des Mauves n’a pas voulu s’attarder sur cette défaite cuisante aux tirs au but mais a affirmé vouloir en tirer des leçons.

"Ce genre de matches (NDLR : les finales) ont beaucoup de valeur, dans les bons comme dans les mauvais moments. On ne peut pas s’enfuir d’une déception pareille. Il y a beaucoup de force à aller rechercher de ce qu’on a vécu […] C’est dur d’être battu au penalty mais il faut regarder de l’avant. Dans le contenu de la finale, il y a des contenus à tirer. Pour être prêt pour la prochaine finale et pour le prochain match."

"Je veux rester le plus calme de tous dans ces playoffs"

Loading...

Battu deux fois par l’Union Saint-Gilloise lors de la phase classique cette saison (1-3 et 1-0), Kompany veut aborder ce derby avec sérénité, sans pression excessive.

"Je veux rester le plus calme de tous dans ces playoffs. Tous les entraîneurs, tous les clubs se disent 'si on gagne six matches on est champion'. Chacun des 4 clubs pense la même chose. Moi ce que je veux faire, c’est rester calme et aller match par match."

"L’ambition reste la même : on a envie de gagner chaque match", rappelle-t-il avant d’énoncer la ligne directrice à suivre. "Je veux voir une équipe qui a du répondant. Dans des matches de ce niveau-là, il peut y avoir des moments où on n’est pas les plus forts. Ça arrive quand on joue contre les meilleurs. Mais il faut rester calme et être capable de répondre présent dans les moments importants."

Kompany félicite l’Union et ne veut pas changer son style de jeu

La déception de Vincent Kompany et le bonheur de Felice Mazzu, lors de la phase classique.
La déception de Vincent Kompany et le bonheur de Felice Mazzu, lors de la phase classique. © Tous droits réservés

Face à une équipe qui a su profiter des faiblesses des Mauves, Kompany n’a pas vraiment l’intention de renier ses principes de jeu. "Je ne compte pas changer mon style de jeu. Bien sûr, on va s’adapter. C’est normal car on prépare le match dans les détails. Et on s’adapte à chaque match. Mais aller changer son fond de jeu, c’est difficile. Je ne pense pas qu’on verra une des équipes de ces Champions playoffs agir de la sorte."

L’ancien capitaine de Manchester City et des Diables rouges a profité de la conférence de presse pour féliciter l’Union pour "sa saison fantastique."

"C’est une équipe qui pour plus d’une raison se trouve où elle est aujourd’hui. De manière tout à fait méritée. De manière un peu injuste, elle se retrouve dans un playoff où il faut tout remettre en jeu", a affirmé Kompany.

Zéro victoire l’an dernier en playoffs : "On n’a jamais su faire la différence"

Déjà qualifié pour les playoffs l’an dernier, Anderlecht avait échoué à remporter la moindre rencontre, obtenant deux défaites et quatre partages.

"On a réalisé 4 partages, et dans ces 4 partages, il y a 3 matches que l’on doit gagner", a rappelé Kompany. "Ça se jouait à peu de choses. L’équipe qu’on avait était très très jeune. On n’a jamais été mauvais mais on n’a jamais su faire la différence", a ponctué Kompany.

Sur le même sujet

05 mai 2022 à 12:36
2 min
23 avr. 2022 à 05:00
3 min

Articles recommandés pour vous