RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Vincent Kompany : "Nos jeunes ont porté Anderlecht, alors qu’à Bruges, ce sont Vormer et Vanaken"

Vincent Kompany veut attendre la fin des PO pour tirer des conclusions.
19 mai 2021 à 15:29Temps de lecture2 min
Par Arthur Gosset

Ce jeudi soir, Anderlecht reçoit le Club de Bruges. Après trois partages lors des trois premières journées de ces "Champion’s play-offs", les Mauves ont perdu, dimanche dernier, à domicile contre Genk (1-2). Avec six unités de retard sur les Limbourgeois, les Anderlechtois peuvent oublier la deuxième place. Vincent Kompany s’est exprimé en conférence de presse. Extraits choisis.

Il ne reste que deux rencontres à jouer pour le RSCA dont un dernier affrontement à l’Antwerp qui pourrait être décisif pour la troisième place. Pour l’instant, pour Kompany, il est difficile de tirer des conclusions pour la saison écoulée : "On a déjà joué 38 matchs, donc, en temps normal, on arrive à un moment où on peut faire une analyse, on peut commencer à regarder comment on a évolué cette saison. En réalité, beaucoup de choses dépendent encore des deux prochaines rencontres. Bien entendu, cela ne changera pas toutes les perspectives de cette saison et certainement pas ce que l’on peut apprendre de ce que l’on a réalisé."

Pour le T1 du Sporting, la maturité affichée par ses joueurs, cette saison, a été impressionnante à voir : "Il y a beaucoup de joueurs qui ont franchi un cap énorme cette saison. Charles De Ketelaere, par exemple, a marqué un but exceptionnel la semaine passé avec Bruges. Mais c’est un joueur que l’on peut parfois mettre en dehors de l’équipe et celle-ci continue à tourner, puis on peut le remettre quand il est en forme. On peut donc l’apprécier pour toutes les qualités et le talent qu’il a. S’il est moins bien, on peut encore l’accepter. A Anderlecht, on n’a pas eu cette opportunité cette saison."

Et le coach d’ajouter : "Nos jeunes ont eu beaucoup de pression. Ils ont porté Anderlecht alors qu’à Bruges, ce sont Vormer et Vanaken qui portent l’équipe. Il y a donc eu un stress énorme."

Vincent Kompany est également revenu sur la présence de Yari Verschaeren et d’Albert Sambi Lokonga dans la "stand-by list" de Roberto Martinez, le sélectionneur national : "La déception fait partie de la vie de footballeur professionnel. Personnellement, j’espère qu’ils vont prouver leurs qualités sur le terrain. Je pense que Roberto Martinez serait heureux de voir que Yari et Albert prouvent sur le terrain qu’ils feront partie de l’équipe la prochaine fois. Cela peut aussi se transformer en énergie pour les deux prochains matches. En général, les joueurs d’une certaine qualité réagissent de cette manière-là. Je m’attends donc à ce qu’on puisse bénéficier, à court terme, de ce qui est très malheureux pour eux."

Loading...

Articles recommandés pour vous