Flandre

Violence liée à la drogue à Anvers : la ministre Verlinden organise une concertation

© Tous droits réservés

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a organisé mercredi une concertation avec tous les acteurs qui luttent contre la violence liée à la drogue à Anvers et dans ses environs, a indiqué le cabinet de la ministre, dans un communiqué diffusé mercredi soir.

Cette concertation a été organisée dans le contexte de l'escalade de la violence liée à la drogue à Anvers. 

Au cours des derniers mois, les incidents en lien avec le milieu de la drogue ont montré que les narcotrafiquants ne reculaient devant aucune violence, ce qui augmente le sentiment d'insécurité dans plusieurs quartiers. En 2022, 91 nouveaux dossiers ont été ouverts; 81 personnes ont été arrêtées, dont 46 sont toujours en détention.

Près 110 tonnes de cocaïne saisies à Anvers

Cette année, près de 110 tonnes de cocaïne ont déjà été saisies dans le port d'Anvers, pour une valeur marchande d'environ 5,5 milliards d'euros. Pour poursuivre cette lutte sans relâche, la Police Judiciaire Fédérale d'Anvers sera renforcée par l'arrivée de 100 effectifs au cours de cette législature.

45 nouveaux collaborateurs rejoindront également la Police de la Navigation d'Anvers. Toutes les ressources technologiques disponibles, telles que les caméras de reconnaissance automatique de plaques minéralogiques (ANPR), et les fonctionnaires de police seront déployés de manière optimale pour arrêter les auteurs des faits, a affirmé le cabinet de la ministre de l'Intérieur.  

Au cours de cette concertation, la police fédérale et locale et le parquet d'Anvers ont réitéré leur engagement à coopérer de manière approfondie pour éviter toute nouvelle escalade.  

L'importance de la prévention a également été soulignée. "L'augmentation de la consommation de drogues et sa normalisation doivent également être combattues, car la réduction de la demande aura également un impact positif sur la disponibilité de l'offre", a insisté le cabinet d'Annelies Verlinden. 

"Ces derniers mois, la police et le parquet ont démontré qu'ils faisaient de la lutte contre la violence liée à la drogue une priorité. Grâce à une réponse rapide et performante, 81 personnes ont déjà pu être arrêtées pour des violences liées à la drogue à Anvers en 2022. Nos services de police coopèrent aussi très étroitement avec les Pays-Bas, ce qui se traduit par de bons résultats."

Aujourd'hui, nous nous concertons pour renforcer davantage notre approche commune. Étant donné que les organisations criminelles évoluent chaque jour, la police et la justice ne peuvent pas être à la traîne», a déclaré la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden, citée dans le communiqué.

Sur le même sujet...

JT du 21/11/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous