Regions Flandre

Violences liées au milieu de la drogue à Anvers : la N-VA veut réunir d'urgence la commission de l'Intérieur de la Chambre

© Belgaimage

La N-VA, dont le président est le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever, a réclamé jeudi une réunion d'urgence de la commission de l'Intérieur de la Chambre sur les violences armées liées au milieu de la drogue dans la métropole portuaire.

Elle suit en cela une demande préalable du Vlaams Belang, qui préside cette commission en la personne du député Ortwin Depoortere, à la différence que ce dernier pointe tant la responsabilité de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) que celle du bourgmestre De Wever. La N-VA ne vise que Mme Verlinden.

Pour le parti d'extrême droite, il conviendrait même d'appeler l'armée en renfort, comme ce fut le cas pour l'opération Vigilant Guardian après les attentats de 2015, afin de faire face à ce qu'il qualifie de guerre des mafias de la drogue dans les rues d'Anvers.

La semaine dernière, plusieurs explosions nocturnes ont eu lieu dans le district anversois de Borgerhout. Des coups de feu sont encore survenus la nuit dernière près de la gare centrale, et deux personnes ont été interpellées jeudi matin. Dans tous ces cas, l'enquête doit encore vérifier s'il existe un lien avec le milieu du trafic de drogue.

Sur le même sujet : Extrait JT (17/08/2022)

Sur le même sujet

La seconde sess' du gouvernement fédéral

Chroniques

Violences liées au milieu de la drogue à Anvers : il n’y aura pas de commission locale avancée

Regions

Articles recommandés pour vous