Regions Liège

Visé : la commune installe sa propre éolienne pour économiser l’énergie

Simulation de la future éolienne au hall omnisports de Visé

© Tous droits réservés

26 juil. 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Erik Dagonnier

A Visé, la commune de Visé veut construire sa propre éolienne. De petite taille, elle mesurera 32 mètres de haut pour une capacité d’environ 25 kilowatts. Elle sera installée sur la plaine des sports. Située à côté du terrain de rugby, elle servira à alimenter le hall omnisports. La ville vient de déposer la demande de permis. Son coût : environ 190.000 euros. Au-delà de l’intérêt écologique, l’idée, c’est évidemment aussi de faire des économies en matière d’énergie pour la commune.

Pourquoi une éolienne ?

L’échevin de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire, Xavier Malmendier explique : "au niveau d’une commune, lorsqu’on veut maîtriser ses consommations d’électricité, on a souvent différentes techniques qui sont mises en place. Généralement on commence souvent par remplacer l’éclairage, on remplace le chauffage, on se met à isoler, on fait du photovoltaïque… Ce sont des mesures qui sont assez courantes et communes. Ici, on a voulu tester une nouvelle technique."

Des contraintes d’autoconsommation et de hauteur

Pensé depuis deux ans, le projet d’éolienne communale à Visé a dû s’adapter à de nombreuses contraintes. "Nous avons des contraintes liées à la population, à l’endroit donc il faut que ce soit relativement discret. Nous avons également des contraintes de hauteurs et nous avons des contraintes de consommation. Il faut trouver l’éolienne avec son bâtiment ! Il faut que l’installer à côté d’un bâtiment qui consomme de l’électricité, de l’énergie de manière constante et régulière pour assurer une importante autoconsommation d’électricité sinon ce n’est pas rentable."

Le choix du hall omnisports

​​​​​​​Le choix d’alimenter le hall omnisports n’est donc pas un hasard. "Nous l’avons choisi parce qu’il est ouvert presque 3605 jours part an depuis 7 heures du matin jusqu’à 23 heures. Nous avons des clubs sportifs, les écoles qui se succèdent, les équipes d’entretien et dès lors nous avons une consommation constante pendant les 3/4 de la journée." Alors les éoliennes vont-elles dès lors se multiplier à Visé ? "Je ne pense pas. Peut-être un jour une deuxième. Je ne pense pas qu’on puisse aller plus loin parce que toutes ces contraintes-là – de population, de hauteur, de consommation – font qu’on ne peut pas facilement développer de tels projets." Visé espère rentabiliser son éolienne en 10 ans. Les travaux devraient commencer d’ici 6 mois.

Sur le même sujet

Refus confirmé pour les éoliennes à Mol

Regions

Articles recommandés pour vous