Regions Liège

Visé : une passerelle pour développer l’écotourisme de part et d’autre du canal Albert

L’esquisse du projet passerelle pour se balader de part et d’autre du canal Albert.

© Greisch

Le plan de relance de la Wallonie va donner un coup d’accélérateur au développement de l’écotourisme du côté de la Montagne St Pierre et du plateau de Caster à Visé. Plus de 3 millions et demi d’euros vont être investis aux frontières de la Belgique avec les Pays-Bas, de la province de Limbourg avec celle de Liège. L’élément phare ce sera une passerelle piétonne au-dessus du canal.

Cette passerelle de 200 m, étroite uniquement piétonne flottera 50 mètres au-dessus du canal Albert. Ce ne sera pas une attraction en soi. Pas de possibilité de l’atteindre en voiture. Elle sera accessible par le réseau de promenades côté montagne St-Pierre et côté plateau de Caster.

Un lien pour une offre globale d’écotourisme Valérie de Bue, ministre du tourisme : "les investissements touristiques sont importants pour attirer le touriste avec des investissements de qualité mais qui visent aussi à induire des comportements respectueux, à valoriser et protéger la nature, donc la nature est protégée et en même temps, on attire dans la région des visiteurs qui vont découvrir des balades balisées, le fort d’Eben-Emael, la Tour d’Eben Ezer et grâce à la passerelle des atouts qui vont de Maastricht à Visé."

Une passerelle qui devrait être accessible en 2025.

La Ferme Caster, un pôle touristique et pédagogique

La ferme Caster
La ferme Caster © F Dubois RTBF

Grâce à ces subsides, la rénovation du site de la ferme Caster va pouvoir avancer plus vite : "la ferme aura aussi une fonction pédagogique par rapport aux enjeux naturels avec un accueil du public, une porte d’entrée aussi sur ce site très important qui comporte d’autres intérêts, d’autres sections qui peuvent être visités avec également des possibilités de séjours de plusieurs jours dans la région mais toujours avec le principe de prendre la nature comme une pépite à préserver, à protéger. Investir dans la nature, protéger la biodiversité, c’est notre meilleure assurance vie pour l’avenir", explique Céline Tellier, ministre de la nature.

La frayère juste à côté du Canal, une pépite naturelle à découvrir
La frayère juste à côté du Canal, une pépite naturelle à découvrir © Tous droits réservés

Balisage de nouveaux cheminements, aménagement des grottes qui sont en réseau sur ces sites ou encore construction d’un petit observatoire ornithologique pour admirer la frayère le long du canal et ses nombreux oiseaux complètent le vaste programme destiné à proposer une offre globale d’écotourisme à un jet de pierre de Visé et Maastricht.

Sur le même sujet

Séjour insolite à Namur : partez en week-end "les pieds dans l'eau" à Wacourt

Le 6/8

Articles recommandés pour vous