Monde

Vladimir Poutine va reconnaître l’indépendance des deux régions séparatistes pro-russes en Ukraine, selon le Kremlin

© Tous droits réservés

21 févr. 2022 à 19:17Temps de lecture2 min
Par A.T. avec Agences

Depuis plusieurs jours, les annonces parfois contradictoires concernant les tensions entre la Russie et l’Ukraine s’enchaînent. Mais l’allocution de Vladimir Poutine de ce soir sur la chaîne d’État devrait avoir le mérite d’être claire : la Fédération russe va reconnaître l’indépendance des deux régions séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine, affirme le Kremlin.

"Un décret en ce sens sera signé sous peu", a indiqué la présidence russe. Selon la même source, Vladimir Poutine a informé de cette décision son homologue français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, médiateurs dans le conflit de l’est ukrainien, et ceux-ci ont, selon le Kremlin, "exprimé leur déception".

Le président français Emmanuel Macron a convoqué ce lundi un conseil de défense et de sécurité nationale sur la situation en Ukraine et en Russie, a annoncé l’Elysée.

Le chef de l’Etat français s’était par ailleurs de nouveau entretenu lundi avec les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky, ainsi qu’avec le chancelier allemand Olaf Scholz à deux reprises, et les responsables européens Charles Michel et Ursula Von der Leyen, a précisé la présidence française.

Processus de paix moribond

Ce lundi, les dirigeants des deux territoires aux mains des rebelles prorusses dans l’est de l’Ukraine, ceux de Donetsk et de Lougansk, l’avaient appelé à reconnaître leur indépendance et à mettre en place une "coopération en matière de défense".

Une telle reconnaissance marquerait la fin d’un processus de paix moribond et la Russie prendrait officiellement sous son aile les régions concernées, dont elle est déjà, de fait, le parrain militaire et financier.

Elle pourrait aussi permettre à Moscou d’y déployer des troupes à la demande des autorités locales et au nom de la protection des citoyens russes y habitant. La Russie a en effet distribué des passeports par centaines de milliers dans l’Est ukrainien.

Sanctions européennes

Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, a indiqué pour sa part que l’UE était prête à actionner des sanctions si Moscou décidait de reconnaitre l’indépendance des régions séparatistes de l’est de l’Ukraine et appelle le président Poutine à ne pas les reconnaitre.

"Nous partons du principe que le président Poutine ne le fera pas, mais s’il le fait, alors je mettrai le paquet de sanctions sur la table des ministres" européens, a averti Josep Borrell à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles.

 

Sur le même sujet

Tout indique que la Russie "prévoit une attaque complète" de l'Ukraine, selon le chef de l'Otan

Monde Europe

Articles recommandés pour vous