RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mobilité

Voilà à quoi va servir la future boîte noire obligatoire sur les voitures neuves

Voilà à quoi va servir la future boîte noire obligatoire sur les voitures neuves.
09 mai 2022 à 14:30Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

A partir de juillet prochain, une "boîte noire" sera obligatoire sur tous les modèles nouvellement homologués de voitures fabriquées dans l'Union européenne. Elle permettra d'enregistrer une multitude de données permettant de mieux comprendre les accidents de la route dans lesquels seront impliqués ces véhicules.

Ce qui s'est passé avant et après un accident

Ce dispositif doit permettre d'enregistrer l'ensemble des paramètres de conduite ayant précédé et suivi un accident. Cela concerne aussi bien la vitesse du véhicule, le régime moteur, la phase d'accélération ou de freinage, le port ou non de la ceinture de sécurité, l'usage ou non du clignotant, la force de la collision et l'inclinaison du véhicule quelques secondes avant et après le choc. Il doit permettre de mieux cerner les causes d'un accident.

Cette boîte noire prendra la forme d'un petit boîtier équipé d'une puce électronique qui enregistre toutes ces données. Seuls les enquêteurs, les autorités judiciaires ou les instituts de recherche devraient ensuite avoir accès aux données de la boîte noire. Contrairement à ce qui existe dans l'aviation, aucune conversation ou donnée personnelle sur le conducteur ou ses passagers ne sera enregistrée.

A partir du 6 juillet 2022 sur tous les véhicules neufs

Adoptée en 2019 par le Parlement européen, l'installation obligatoire de cette boîte noire vise à améliorer la sécurité routière et la protection des occupants des véhicules. Cette décision est applicable sur l'ensemble du territoire européen à partir du 6 juillet 2022 pour les nouvelles homologations de voitures mais aussi camionnettes, camions et bus. Les véhicules d'occasion ne sont donc pas concernés par l'installation obligatoire de ces nouveaux équipements.

Outre cette boîte noire, tous les véhicules neufs produits en Europe devront être équipés d'un système d'adaptation intelligente de la vitesse, d'une interface permettant le montage d'un éthylotest de démarrage, d'une solution d'alerte de somnolence et de perte d'attention du conducteur, de signaux d'arrêt d'urgence et d'un programme de surveillance de la pression des pneumatiques.

Sur le même sujet

La boîte noire devient obligatoire dans tous les modèles de véhicules nouvellement homologués

Mobilité

Des voitures qui changent de couleur par la pensée

Sciences insolites

Articles recommandés pour vous