Economie

Voiture de société vs. budget mobilité : le projet "MyMove" prend forme et lève 3,2 millions d’euros

© Maskot – Getty Images

14 avr. 2022 à 09:49Temps de lecture1 min
Par Belga

L’entreprise MyMove, née au sein du Lab-Box de D’Ieteren, a levé 3,2 millions d’euros pour son développement, annonce-t-elle jeudi dans un communiqué. Outre D’Ieteren, deux autres groupes automobiles, Ginion et Valckenier, se joignent au projet, ainsi que finance&invest.brussels.

"MyMove" veut convaincre les salariés belges d’échanger leur voiture de société contre une solution plus flexible en faisant usage du budget mobilité. À la place de leur véhicule fourni par leur entreprise, les travailleurs et travailleuses auront accès à un parc partagé flexible composé de voitures plus petites et plus vertes, de vélos, de scooters et de trottinettes électriques. Une application mobile fera effet d’inventaire de la flotte et de clé pour les véhicules. Elle permet aussi de gérer le budget mobilité.

"La présence de trois des principaux groupes automobiles autour de nous est un signal clair que le marché va dans notre direction, et nous sommes heureux d’avoir leur expertise pour nous aider à mettre sur la route des véhicules qui autrement resteraient inutilisés dans un parking. Nous apportons des revenus supplémentaires aux propriétaires de véhicules, tout en offrant de nouveaux moyens de mobilité aux personnes vivant à proximité", se félicite Guy-Louis de le Vingne, CEO de MyMove.

Le portefeuille de Lab-Box se compose actuellement de 10 entreprises qui couvrent différents sujets du domaine de la mobilité, notamment le partage de voitures, les solutions MaaS (ou mobilité servicielle), la location de voitures, les taxis et chauffeurs à la demande, les voitures autonomes, la recharge de véhicules électriques, le conseil en mobilité et la location de vélos.

Sur le même sujet

Nombre record d'employés disposant d'une voiture de société

Articles recommandés pour vous