RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

Voitures électriques : vers une multiplication des solutions de recharge par induction

Voitures électriques : vers une multiplication des solutions de recharge par induction.
31 janv. 2022 à 09:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

La société espagnole Premium PSU vient de dévoiler un tout nouveau système de recharge sans fil pour véhicules électriques, qui devrait être commercialisé d'ici 2024.

L'idée est de pouvoir charger sa voiture en se plaçant directement sur une station dédiée, sachant que ce système fonctionne aussi bien le véhicule à l'arrêt qu'en marche.

Une recharge sans fil à l'arrêt ou en marche

Bien plus pratiques que les traditionnelles bornes et leurs câbles, les stations à induction se présentent comme des solutions simples et efficaces pour recharger sa voiture électrique, même si elle est aussi souvent plus lente.

Ce type de recharge consiste à transférer de l'énergie électrique jusqu'à la batterie du véhicule sans fil via un champ électromagnétique.

Baptisée Floox, cette nouvelle marque de chargeurs de batteries pour véhicules électriques devrait proposer des appareils à courant continu d'une puissance supérieure à 30 kW à positionner à des endroits stratégiques, près des hôtels, des centres commerciaux ou encore des restaurants.

Des stations plus puissantes, supérieures à 100 kW, pourraient quant à elles être déployées directement sous les routes.

A priori, ce système pourrait s'adapter non seulement aux voitures mais également à des véhicules électriques plus imposants, y compris des camions.

Étant donné que cette technologie fonctionne également avec des véhicules en mouvement, il est tout à fait possible d'imaginer en implanter un jour à des feux, à des péages ou même sur des petites portions de route.

L'induction pourrait révolutionner la mobilité douce

Le principe d'induction pour recharger sa voiture électrique n'est cependant pas nouveau, même si les initiatives menées jusqu'à leur terme sont encore rares.

En 2018, BMW avait ainsi sorti sa propre solution de recharge sans fil, à destination des véhicules hybrides rechargeables de la marque.

A Karlsruhe, en Allemagne, c'est tout un pan de route qui va être équipé, sur quelques centaines de mètres, afin de fournir de l'énergie aux bus électriques de la ville pendant qu'ils roulent.

Demain, même les mobilités douces pourraient profiter de cette technologie. Récemment, la startup lettone Meredot a ainsi mis au point une solution à induction capable de recharger n'importe quelle trottinette électrique en moins de deux heures, simplement en se garant sur une station dédiée.

Sur le même sujet

Proximus envisage 15.000 points de recharge en plus pour véhicules électriques d'ici 2028

Economie

Pour passer aux véhicules électriques, l’Europe doit installer 14.000 bornes… chaque semaine !

Info

Articles recommandés pour vous