Regions Hainaut

Vol de kérosène au préjudice de l’OTAN : des peines de 2 à 8 ans de prison

© Flickr / Illustration

C’est un jugement dans le cadre d’un vol exceptionnel qui a été prononcé ce matin devant le tribunal correctionnel de Mons. Des peines allant jusqu’à 8 ans de prison fermes ont été prononcées à l’encontre de plusieurs hommes appartenant à une organisation criminelle. Entre décembre 2018 et septembre 2019, plus de 2 millions de litres de kérosène ont été détournés depuis un pipeline traversant la commune de Beloeil. Un vol au préjudice de l’OTAN estimé à au moins 2,5 millions d’euros.

Une baisse de pression

L’affaire a éclaté lors de l’été 2019. Un représentant belge de la Belgian Pipeline Organisation (BPO) avait déposé une plainte constatant, depuis décembre 2018, des baisses anormales de pression sur le pipeline situé entre Quevaucamps (Beloeil) et Rumes. Le 17 septembre 2019, un camion immatriculé en Italie était arrêté sur une aire d’autoroute à Froyennes (Tournai). Il transportait du kérosène. A la suite des déclarations de cet homme, des perquisitions ont eu lieu et les policiers ont découvert qu’un tuyau reliait un pipeline appartenant à l’OTAN à un entrepôt situé à Basècles.

Des peines de 2 à 8 ans de prison

Une peine de 8 ans de prison ferme a été prononcée, par défaut, contre un prévenu d’origine russe, considéré comme le chef de cette organisation criminelle. Il écope en outre d’une amende de 240.000 euros. En fuite, son arrestation immédiate a été prononcée par le tribunal.

Un prévenu roumain, qui lui servait de chauffeur, a été acquitté.

Un troisième homme, italien, d’abord considéré par le ministère public comme dirigeant de cette organisation criminelle, est finalement qualifié de preneur de décision par le tribunal, soit le deuxième grade sur l’échelle de l’organisation criminelle. Il est condamné à une peine de quatre ans de prison et à une amende de 160.000 euros. Le parquet réclamait son arrestation immédiate mais la demande a été rejetée par le tribunal. " Contrairement à ce que réclamait le ministère public, mon client n’a pas été reconnu comme étant le dirigeant de cette organisation criminelle, a précisé son avocate, Maître Elena D’Agristina à la sortie de l’audience. "Quant à la demande d’arrestation immédiate, nous avons expliqué que mon client, malade et souffrant, se trouve en Italie et souhaite purger sa peine dans son pays. "

Autre condamnation, celle d’un entrepreneur moldave qui a sous-loué un entrepôt, situé à Basècles dans l’entité de Beloeil à cette organisation criminelle. Un entrepôt qui a servi de base logistique. " C’est là que les camions venaient remplir leur cuve du kérosène détourné illégalement du pipeline de l’Otan, a précisé Frank Discepoli, l’avocat de cet entrepreneur. "Un procédé ingénieux mais dangereux réalisé grâce à un tunnel de pas moins de 270 mètres de long. Quand mon client s’est rendu compte de ce qui se passait, il a commis l’erreur, sous la pression de cette organisation criminelle, de ne pas dénoncer les faits."

L’entrepreneur moldave écope d’une peine de trois ans de prison, assortie d’un sursis probatoire de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive subie, et d’une amende de 8000 euros.

Enfin les 2 derniers prévenus, originaires d’Europe de l’Est, et qui étaient chargés de surveiller en permanence l’entrepôt écopent d’une peine de deux ans de prison.

Sur le même sujet: JT 03/09/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous