Belgique

Vol de vélos : une priorité pour la police ?

02 juil. 2022 à 08:00Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau

Le ministre de la mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) veut faire des vols de vélos une priorité pour la police. Il souhaite mettre en place un système d’enregistrement national unique pour les deux-roues, afin que la police puisse restituer plus facilement un vélo retrouvé à son propriétaire. Il a également commandé une étude à l’institut Vias sur les vols, un "fléau" qui décourage de nombreux Belges à l’utilisation quotidienne du deux-roues. C’est ce qu’écrivent samedi les journaux L’Avenir, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg.

Près de 70 vols de vélos ont lieu chaque jour en Belgique. A Bruxelles, les vols se sont multipliés à mesure que le vélo s’est développé comme mode de déplacement pour les habitants. De 791 vols déclarés en 2000, on est passé à 4505 vols en 2020.

Ces chiffres sous-estiment certainement la réalité, car beaucoup de citoyens ne portent pas plainte, découragés par le nombre peu élevé de cas élucidés. Le type de vol tend aussi à changer : avec l’avènement des vélos électriques, les vols se concentrent de plus en plus sur ces vélos coûteux.

Pourtant, seules deux zones de police sur 12 interrogées par Vias décrivent le vol de vélos comme une priorité.

"J’ai mis l’ensemble des acteurs régionaux et fédéraux autour de la table pour déterminer la meilleure manière d’avancer concrètement dans ce dossier", déclare Georges Gilkinet dans L’Avenir. "Dorénavant, le vol de vélo est intégré dans le Plan National de Sécurité dont s’inspirent les zones de police pour établir leurs propres plans de sécurité. Et nous sommes en train de finaliser un dispositif commun aux trois Régions qui doit permettre de lutter plus efficacement contre ces vols de vélos", souligne le ministre Gilkinet, conscient du problème.

Articles recommandés pour vous