Le 6/8

Vos ados s’habillent n’importe comment ? Cette tendance TikTok en est peut-être la cause

Décryptage de la tendance “weird girl”

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 sept. 2022 à 11:46Temps de lecture2 min
Par Philomène Parmentier

Dans le 6-8, Valérie Kinzounza vous parle de mode et de tendance. Aujourd’hui, elle s’attaque à un phénomène que vous vivez peut-être chez vous : le look improbable de nombreux ados. Vous trouvez que vos enfants s’habillent un peu n’importe comment parfois ? Peut-être ont-ils succombé à la tendance qui déferle partout sur les réseaux sociaux : la weird girl look.

Le but est de s’habiller comme on veut, en piochant des pièces qu’on a envie de mettre et en les portant ensemble sans tenir compte des tendances, des règles de bon goût ou même de l’harmonie. On fait des superpositions, on porte des vêtements qui ne sont à la bonne taille. Et surtout, on n’a pas peur de surcharger l’ensemble.

Concrètement, on porte une robe ou une jupe sur un jean avec un pull tricoté à la main, un chapeau de paille, des chaussettes montantes fluo. Bref on n’a pas peur d’en faire trop et surtout, la clé de tout, c’est qu’on mise sur les détails les plus improbables qu’on mixe entre eux : une accumulation de colliers multicolore en fines perles, chapeau en maille, crop top avec des franges résille, des guêtres rose layette, un chapeau et une fine écharpe en maille multicolore, des grosses Buffalo, etc.

D’où ça vient ?

Le phénomène est apparu sur TikTok et a immédiatement été adopté par des stars comme Rihanna, les mannequins Bella et Gigi Haddid et des stars des réseaux sociaux. Preuve de l’engouement, le hashtag #weirdgirl a déjà dépassé les 150 millions de vidéos sur TikTok.

Celebrity Sightings In New York – September 06, 2022

Sauf que ce phénomène en fait n’est pas neuf, il s’inspire complètement de la mode made in Japan, et notamment du quartier Harajuku, le quartier le plus célèbre et le plus branché de Tokyo, où les modeuses japonaises font des superpositions folles à coups d’imprimés et de couleurs les plus détonantes possibles. Au Japon, ces looks sont presque devenus un art, on les photographie dans des magazines huppés, à tel point que la tendance s’exporte jusque chez nous.

La tendance à s’habiller n’importe comment rappelle aussi un peu le mouvement grunge des années 90 ou les allures punks du milieu des années 70, sauf qu’ici on est dans une mode maximaliste, fun, colorée.

Les ados qui l’ont adopté partent du principe qu’on s’habille pour être à l’aise, pour s’affirmer et pas pour rentrer dans une case. Et rien que pour ça, c’est super, on ne cherche pas à sublimer sa silhouette, on joue avec son look, on s’amuse et c’est très bien.

Comment l’adopter ?

Plongez la tête dans votre armoire, oubliez les conseils de Cristina Cordula, l’objectif avec cette tendance, c’est de vous faire plaisir et de porter ce que vous voulez quand vous voulez. Voyez votre dressing avec un œil neuf, soyez créative et originale. Une bonne louche de vos vêtements préférés, une pièce bien tape-à-l’œil sur le dessus et puis du courage pour sortir de chez vous une fois habillée.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous